Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

A Aulnay-sous-Bois, le maire LR Bruno Beschizza utilise le code de la route pour verbaliser les mendiants

Le maire Les Républicains d'Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza utilise un article du Code de la route pour verbaliser les sans-abris, et plus précisément les réfugiés syriens. Au total, la police municipale a dressé plus de 500 procès verbaux pour l'année 2016.

Un moyen de contrôler leurs papiers. Le maire Les Républicains d'Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a procédé de janvier à décembre 2016 à 517 verbalisations de mendiants en s'appuyant sur le code de la route. L'article R412-42 permet de sanctionner les personnes traversant la chaussée hors des passages piétons, comme le relève le Parisien, le 27 décembre dernier.

Au-delà des familles roms de sa ville, c'est les réfugiés syriens qui sont dans le viseur du maire de droite. Et il n'est pas à son premier coup d'essai. En avril et en septembre 2014, Bruno Beschizza avait déjà pris des arrêtés "anti-mendicité agressive" - interdisant de mendier de 8 à 20 heures dans six quartiers de la ville - avant d'être retoqués par le tribunal administratifs en 2015 puis en février 2016.

Cette mesure a été prise à la demande des administrés

Interrogé par l'AFP, un proche du maire Bruno Beschizza a expliqué que la municipalité agit à la suite des demandes "de ses administrés qui n'ont pas forcément envie d'avoir quelqu'un qui tape à la fenêtre de leur voiture de manière insistante".

Avant de préciser, "notre cible, ce n'est pas la personne qui se tient sur le bord de la route avec un panneau mais celle qui a un comportement gênant pour les automobilistes et qui se met en danger en marchant ainsi sur la chaussée". Toutefois, sur les 517 PV dressés, aucun n'a été réglé.

A Aulnay-sous-Bois, le maire LR Bruno Beschizza utilise le code de la route pour verbaliser les mendiants
En 2016, la police municipale d'Aulnay-sous-Bois a procédé à plus de 500 verbalisations de sans-abris en recourant au Code de la route / ©maxppp
Ajouter un commentaire