Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Affaire Denis Baupin : de nouveaux témoignages

Le 9 mai dernier, Mediapart et France Inter donnaient un coup de pied dans la fourmilière, révélant des faits d’agressions et harcèlement sexuels de la part de Denis Baupin. Aujourd’hui, les deux médias publient cinq nouveaux témoignages de femmes accusant le député. Des témoignages audio pour certains, et accablants…

"La parole s'est-elle libérée après les révélations sur l'affaire dite Baupin ?" Le site Internet de France Inter publie ce lundi 30 mai, cinq nouveaux témoignages de femmes. Toutes clament avoir été harcelées ou agressées sexuellement par Denis Baupin entre 1997 et 2014. Certaines ont même osé se confier au micro de France Inter et Médiapart. C’est le cas de Geneviève Zdrojewski. En 1997, elle était fonctionnaire au ministère de l’Environnement et côtoyait Denis Baupin. Elle raconte qu’il l’a agressé à deux reprises : "La première fois, M. Baupin est entré dans mon bureau rapidement, de façon tout à fait inattendue, et il s’est jeté sur moi. Je me suis mise à crier. Il m’a dit : “Arrête de crier, ta secrétaire va nous entendre.” Moi j’ai dit : “Mais c’est insupportable. Stop, arrête.” J’étais furax. Donc il est sorti."

"C’est une pieuvre qui m’a sauté dessus"

Au fil, des différents témoignages, Denis Baupin est décrit comme une sorte de prédateur : "C’est une pieuvre qui m’a sauté dessus", raconte une ancienne militante sous couvert d’anonymat. Une autre femme, journaliste, parle de SMS insistants : "Ce n’étaient pas des messages sexuels mais du type : “Vous travaillez jusqu’à quelle heure ?” “Ah mais vous travaillez tard… ". Une autre encore, toujours anonyme a participé en 2012 à la campagne des législatives de Paris, et lors d’une soirée, Denis Baupin aurait eu un geste déplacé : "Denis est arrivé. Il m’a fait la bise en appliquant sa main gauche sous mon sein droit". De  nouveaux témoignages qui portent à 13 le nombre de femmes ayant accepté de briser l’omerta. De son côté Denis Baupin a démissionné de la vice-présidence de l’Assemblée nationale au lendemain des premières accusations, niant les fait et criant au complot. Il a porté plainte pour diffamation contre France Inter et Médiapart. Son épouse, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement s’était dite "très touchée en tant que femme, en tant que compagne, en tant que mère et en tant que ministre" appelant la Justice à faire la lumière sur cette affaire. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

De nouveaux témoignages accablent pour Denis Baupin
Denis Baupin accusé d'agressions sexuelles / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News