Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Alain Juppé dégonfle la polémique sur l’avortement avec François Fillon

Après s’être attaqué aux "ambigüités" de François Fillon sur l’avortement, Alain Juppé s’est félicité de la réponse de son challenger qui a confirmé qu’il ne remettrait pas en question le droit à l’avortement. Pour le maire de Bordeaux, interrogé ce 23 novembre sur RTL, le débat est clos.

Second tour de la primaire oblige, le ton est monté depuis le début de la semaine entre les deux finalistes Alain Juppé et François Fillon. Le maire de Bordeaux en particulier, s’en est pris au député de Paris dont il a dénoncé les « ambigüités » sur l’IVG. "Jamais je n’aurais pu penser que mon ami Alain Juppé tombe aussi bas", a vivement réagi le 22 novembre François Fillon lors d’un déplacement à Viry-Châtillon (Essonne). "Est-ce qu’une seule fois j’ai pris une position contraire à l’avortement ? Que la campagne reprenne sa dignité et qu’on cesse les polémiques qui sont inqualifiables et qui, franchement, abaissent le niveau."

Clarification "normale"

Interrogé ce 23 novembre sur RTL, Alain Juppé a voulu dégonfler la polémique : "Je n’ai pas accusé François Fillon de quoi que ce soit, je lui ai demandé de préciser ou de clarifier sa position [sur l’IVG]", a-t-il dit au micro d’Élisabeth Martichoux. Le maire de Bordeaux a rappelé ce qui avait motivé ses interrogations : "Il y a quelques mois il a écrit que [l’avortement] est un droit fondamental, puis sa position a évolué. Il était donc normal que je lui demande de la clarifier. Il l’a fait, en expliquant qu’il ne reviendrait pas dessus."

Mais si Alain Juppé affirme que "le débat est clos", il laisse néanmoins entrouverte la porte à la polémique puisqu’il a ajouté : "Moi je considère que c’est un droit fondamental, pas lui, mais il ne reviendra pas dessus, dont acte."

La multiplication des ralliements à François Fillon en provenance de l’extrême-droite ou de La Manif pour tous devrait continuer d’alimenter le débat d’ici le second tour de la primaire, dimanche prochain. Hier lors de son grand meeting à la salle Eurexpo de Lyon étaient notamment présentes Madeleine de Jessey, figure de proue de Sens Commun, qui soutient de longue date François Fillon, et Frigide Barjot, ancienne égérie de La Manif pour tous.

Alain Juppé dégonfle la polémique sur l’avortement avec François Fillon
Alain Juppé se félicite de la réponse de François Fillon qui confirme qu'il ne reviendra pas sur l'avortement. Pour le maire de Bordeaux, "le débat est clos" / ©RTL
Ajouter un commentaire