Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Alain Juppé s'explique sur sa déclaration après l'attentat de Nice

Le lendemain de l'attentat à Nice qui a coûté la vie à 84 personnes, Alain Juppé déclarait sur Europe 1 que "si tous les moyens avaient été pris, le drame n'aurait pas eu lieu". Le maire (LR) s'est expliqué ce mardi 19 juillet sur cette déclaration choc au micro de BFM TV en assurant "ne pas vouloir polémiquer".

Alain Juppé n'en démord pas. Vendredi 15 juillet, le lendemain de l'attentat à Nice qui a fait 84 victimes, le maire (LR) de Bordeaux a été l'auteur d'une déclaration choc sur Europe 1. Il avait ainsi déclaré que "si tous les moyens avaient été pris, le drame n'aurait pas eu lieu". Ces propos ont créé une polémique, même au sein de son propre camp. Celui qui est candidat à la primaire de la droite et du centre est revenu sur ses propos mardi 19 juillet sur BFM TV. Il rappelle alors le contexte de cette déclaration. "Votre collègue, Jean-Pierre Elkabbach, me pose la question 'si tous les moyens avaient été pris, est-ce que le drame aurait eu lieu ?' et je réponds évidemment 'non'", explique-t-il. "C'est une évidence", estime Alain Juppé.

"On peut faire plus et mieux"

L'ancien Premier ministre (1995-1997) affirme "ne pas vouloir polémiquer". Il s'en prend ensuite à l'exécutif, arguant que "c'est la violence de la réaction gouvernementale qui est intéressante en soi". "Il s'agit de détourner un petit peu le projecteur car le gouvernement a bien conscience que les Français ne lui font pas confiance", croit savoir le maire de Bordeaux. Il expose alors son message : "on peut faire plus et on peut faire mieux". "J'aurais pris d'autres mesures", assure Alain Juppé, qui avoue qu'il "ne veut pas essayer de dire que ça aurait permis de tout éviter". "Je ne suis pas en critique ou en polémique, je suis en proposition", conclut le candidat à la primaire de la droite et du centre. Cette déclaration intervient au moment même où Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, affirmait que "ceux qui prétendent qu'on aurait pu éviter l'attentat mentent aux Français".

Alain Juppé s'explique sur sa déclaration après l'attentat de Nice
Le maire (LR) de Bordeaux assure "ne pas vouloir s'engager dans des polémiques" / ©maxppp
Ajouter un commentaire