Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Arnaud Montebourg revient sur sa mise à pied pendant la campagne de Ségolène Royal en 2007

En 2007, Arnaud Montebourg avait provoqué la colère de François Hollande, et du Parti socialiste, en assurant sur le plateau du Grand Journal de Canal + que Ségolène Royal n’avait qu’un seul défaut : son compagnon. Mis à pieds par l’actuelle ministre de l’Écologie, Arnaud Montebourg revient sur cet épisode dans les premiers extraits d’Ambition Intime, la nouvelle émission politique d’M6.

‘’Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut : c’est son compagnon’’. Qui n’a pas le souvenir de cette phrase, lâchée avec un sourire assuré par Arnaud Montebourg en pleine campagne présidentielle de 2007 ? À l’époque, Ségolène Royal, compagne de François Hollande, est candidate à l’Élysée et le jeune Montebourg son porte-parole. Dans les premiers extraits de la (déjà critiquée) nouvelle émission politique d’M6, Ambition intime, Arnaud Montebourg revient sur cette phrase qui a fait mouche. Tellement que l’ancien ministre de l’Économie avait dû présenter des excuses à François Hollande sans attendre. Sans grand succès : ‘’Je pense que je ne l’ai pas convaincu’’, se remémore Arnaud Montebourg.

En effet, une pétition contre lui déposée par le Parti socialiste et l’ire de François Hollande mettent Ségolène Royal au pied du mur. Si Arnaud Montebourg avoue qu’il n’aurait eu ‘’aucune difficulté’’ à remettre sa démission, il n’aura pas à aller jusque-là.

‘’Courage Monsieur Montebourg !’’

Ségolène Royal l’assure qu’elle a besoin de lui et décide de le mettre à pied pendant un mois, pour l’exemple. ‘’Je suis retourné dans ma circonscription avec ma valise’’, raconte Arnaud Montebourg qui a également une anecdote savoureuse (et mimée) sur son départ. ‘’Je prends le métro M14 (…) et soudain sur le quai il y a une personne avec deux béquilles qui avance et qui me hèle ‘’Monsieur Montebourg, Monsieur Montebourg ! en levant ses béquilles. Il fait un foin d’enfer et là il s’arrête et dit ‘Monsieur Montebourg, courage ! Moi aussi j’en ai pour un mois !’ Et là tout le monde explose de rire et je me dis que cette campagne est vraiment mal partie’’. Force est d’admettre que même avec son retour, un mois plus tard, Ségolène Royal échouera finalement au second tour de l’élection présidentielel face à Nicolas Sarkozy. À la différence du ‘’compagnon’’, dont elle est aujourd’hui séparée, qui a lui remporté l’Élysée cinq ans plus tard.

 

Arnaud Montebourg et Ségolène Royal en 2007
Arnaud Montebourg revient sur sa mise à pied pendant la campagne de Ségolène Royal en 2007 / ©maxppp
Ajouter un commentaire