Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Attentat de Berlin : une minute de silence à l'Assemblée nationale et au Sénat en hommage aux victimes

Au lendemain de l'attentat de Berlin, les députés puis les sénateurs ont observé, mardi 20 décembre, une minute de silence en "solidarité" avec les victimes. Revendiquée par l'Etat islamique, l'attaque a fait douze morts et plus d'une cinquantaine de victimes sur un marché de Noël en plein centre de la capitale allemande.

Hommage. A l'ouverture de la séance des questions au gouvernement et à l'invitation du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, les députés et les membres du gouvernement présents dans l'hémicycle ont observé une minute de silence, debout, pour les victimes de l'attentat de Berlin.

"Mes chers collègues, hier soir le terrorisme a frappé l'Allemagne. Comme à Nice le 14 juillet, un camion a été lancé dans la foule à Berlin, au milieu d'un marché de Noël", a déclaré Claude Bartolone, du haut du perchoir.

Cette minute de recueillement est dédié aux douze victimes et à la cinquantaine de blessés de l'attentat, revendiqué par l'Etat islamique, ce mardi 20 décembre. "Douze personnes tuées et plusieurs dizaines d'autres blessées au moment où elles préparaient ces fêtes de fin d'année, synonymes de joie, de paix et d'amitié partagée", a-t-il ensuite ajouté, affirmant que "par cette horreur sans nom", les terroristes ne sont "que renforcer la détermination à les combattre".

Une minute de silence a également eu lieu au Sénat

Un instant de recueillement a également été observé au Sénat, à l'invitation de son président Gérard Larcher. " Après les attentats ayant frappé de nombreuses villes en Europe et dans le monde, comme Paris, Bruxelles, Ankara et bien sûr Nice, l'attaque d'hier soir nous rappelle une nouvelle fois que le terrorisme ne connaît pas de frontières et menace toute l'Europe dans ses valeurs de liberté, de tolérance et dans ses traditions", a-t-il ainsi lancé aux sénateurs présents.

De son côté, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a exprimé devant l'assemblée "notre solidarité et notre compassion aux victimes, et notre détermination pour agir avec le gouvernement allemand avec fermeté contre le terrorisme". Avant de conclure: "aujourd'hui, nous devons au gouvernement allemand cette présence, cette parole, cette solidarité".

Attentat de Berlin: une minute de silence à l'Assemblée nationale en hommage aux victimes
A l'invitation du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, les députés ont fait une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Berlin, mardi 20 décembre. / ©maxppp
Ajouter un commentaire