Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Axelle Lemaire déplore ne pas avoir été mise au courant de la création du Fichier des pièces d’identité

La création du TES, un méga fichier regroupant les données de chaque Français provoque des remous au cœur du gouvernement. Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, a appris l’existence de ce méga fichier… le jour de sa publication au Journal Officiel.

Taille, couleur des yeux, empreintes, adresse,… : tous ces renseignements nécessaires à la délivrance d’une carte d’identité seront désormais stockés dans un gigantesque fichier à l’échelle nationale. Baptisé TES (pour Titres électroniques sécurisés), ce fichier doit permettre de limiter la falsification des documents d’identité. Une fausse bonne idée pour Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation. ‘’Ce genre de fichier était une bonne solution il y a dix ans’’, explique-t-elle à l’Opinion. Aujourd’hui, en pleine ère numérique, il présenterait une grosse tentation pour les hackers.

Plus gênant pour la secrétaire d’État, le fameux fichier a été décidé et passé au Journal Officiel… en douce. Même Axelle Lemaire ignorait que ce projet était dans les tiroirs. ‘’Ce décret a été pris en douce par le ministère de l’Intérieur, un dimanche de la Toussaint, en pensant que ça passerait ni vu ni connu. C’est un dysfonctionnement majeur’’, dénonce-t-elle. Axelle Lemaire y voit ‘’l’œuvre de la technostructure : l’administration a son propre agenda, elle se contrefiche du moment politique’’.

‘’Un fichier monstre’’

Toujours selon le quotidien, la ministre a réclamé un rendez-vous avec Bernard Cazeneuve, sans succès. ‘’Je vais en parler au Président, mais que croyez-vous que je pèse, face au ministre de l’Intérieur, au Garde des sceaux et au Premier ministre… ?’’ se désole-t-elle.

À gauche pourtant, Axelle Lemaire n’est pas la seule à dénoncer les méthodes et le fond de ce décret. Le sénateur PS Gaëtan Gorce fustige quant à lui un ‘’fichier monstre’’ et dénonce ‘’un problème politique et démocratique’’. ‘’Un tel fichier, par son ampleur, ne devrait pas pouvoir être créé sans qu’il y ait un grand débat public’’.

À l’inverse, François Fillon, salue la création de ce méga fichier. ‘’C’était un projet que mon gouvernement avait [tenté de mettre] en œuvre qui avait été combattu avec la plus extrême énergie par les députés socialistes’’, rappelle l’ancien premier ministre. En effet, le méga fichier rappelle le ‘’fichier des gens honnêtes’’ proposé par la droite en 2012. Cette ‘’nouvelle version’’ a néanmoins appliqué les modifications proposées par le Conseil constitutionnel, qui avait rejeté le premier projet

Axelle Lemaire
Axelle Lemaire regrette de ne pas avoir été prévenue de la mise en place du méga fichier des pièces d'identité / ©maxppp
Ajouter un commentaire