Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Benoît Hamon accuse Manuel Valls de "diviser le pays"

Dans son discours de rentrée à Colomiers ce lundi 29 août, Manuel Valls a dénoncé la "surenchère des diviseurs" au sein du Parti socialiste. Invité sur France 2 ce mardi 30 août, Benoît Hamon a répondu au Premier ministre, l'accusant de "diviser le pays, notamment sur la question de l'islam".

Nouvelle friction entre Benoît Hamon et Manuel Valls. La majorité socialiste se réunissait ce lundi 29 août à Colomiers, en Haute-Garonne. Cette rencontre sur le thème de la République remplaçait l'université d'été du Parti socialiste, annulée pour des raisons de sécurité. Dans son discours, Manuel Valls a rappelé les enjeux de la prochaine élection présidentielle et souligné "l'immense responsabilité" de la gauche dans ce "moment historique". Le Premier ministre en a profité pour tacler les frondeurs, avec en ligne de mire Benoît Hamon et Arnaud Montebourg. "Si nous partons divisés, nous perdrons à coup sûr", a averti Manuel Valls. Il a ainsi fustigé la "surenchère des diviseurs" et "les attaques outrancières, parfois intolérables, à l'égard même du chef de l'État". Une mise en garde qui n'a pas plu à Benoît Hamon, qui lui a renvoyé la pareille ce mardi 30 août sur France 2.

"Comme Christian Estrosi, comme Nicolas Sarkozy, comme l'armada des Le Pen"

"Je me demandais si ce n'était pas une forme de contrition (prière catholique exprimant le repentir, ndlr) de la part de Manuel Valls", a ironisé le candidat à la primaire de la gauche. Selon lui, la question du burkini est dérisoire face aux problèmes économiques et sociaux que rencontrent les Français. "Quand les gens se lèvent le matin, ils se demandent : Est-ce que je vais garder mon travail, est-ce que mon travail me paye assez, comment est-ce que mes enfants vont pouvoir mieux vivre. Et on leur répond quoi ? Burkini ou voile à l'université", s'insurge le député (PS) des Yvelines. "Est-ce bien raisonnable ?", se demande-t-il alors. L'ancien ministre socialiste a ensuite accusé le Premier ministre d'avoir "beaucoup contribué cet été, une fois de plus, à diviser le pays, notamment sur la question de l'islam". Benoît Hamon, qui dénonce "une diversion un peu ridicule", a ensuite comparé Manuel Valls à "Christian Estrosi", "Nicolas Sarkozy" et à "l'armada des Le Pen". Le candidat à la primaire de la gauche entretient des relations plus que tendues avec le Premier ministre depuis son éviction du gouvernement en août 2014. Il y a quelques jours, Benoît Hamon comparait Manuel Valls aux "dirigeants de droite" au sujet de sa position sur le burkini.

Benoît Hamon accuse Manuel Valls de
Pour Benoît Hamon, "Manuel Valls a beaucoup contribué à diviser le pays" / ©France 2
Ajouter un commentaire