Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Bernard Accoyer confirme que François Fillon ne va pas recentrer son programme

Depuis sa victoire à la primaire de la droite et du centre, François Fillon est critiqué pour le conservatisme revendiqué de son programme. Le député de Paris est pressé par les centristes d’adoucir ses positions afin de favoriser leur ralliement, mais selon Bernard Accoyer, nouveau secrétaire général des Républicains, il n’est pas question de remettre en question les fondamentaux et il n’y aura que quelques adaptations à la marge.

François Fillon va-t-il adapter son programme afin de rallier le centre ? Ce n’est pas la direction que prend le nouvel homme fort de la droite française. Bernard Accoyer, l’un de ses plus fidèles partisans nommé hier secrétaire général des Républicains, l’a confirmé ce 30 novembre sur LCI. Avec un argument de poids : "Le programme de François Fillon a été validé par plus de trois millions de Français."

Si l’ancien président de l’Assemblée nationale a concédé qu’il serait "possible" de mettre en place quelques "réglages" ou "adaptations", il a cependant bien précisé que "les grands principes, les axes du programme, resteront tels qu’ils sont."

Il s’agit donc d’une pierre en plus dans le jardin des centristes de l’UDI qui espèrent toujours faire entendre leur voix. Leur patron Jean-Christophe Lagarde rencontre aujourd’hui François Fillon pour discuter d’un "projet législatif."

Dissiper un malentendu

Bernard Accoyer est aussi revenu sur le trouble jeté par le programme de François Fillon en matière de Sécurité sociale. Trouble dont le Parti socialiste a déjà commencé à s’emparer en vue de la bataille présidentielle et que Bernard Accoyer s’est efforcé de dissiper : "Je déments totalement que la remise en cause du monopole de la Sécurité sociale, en tant qu’assureur maladie obligatoire, soit à l’ordre du jour", a-t-il rassuré.  

Selon lui, "il y a eu une incompréhension sur la prise en charge du petit risque." Avant d’ajouter : "François Fillon l’a dit, il est hors de question que les familles moyennes, les familles en difficulté, se trouvent confrontées à quelque baisse de remboursement que ce soit."

Bernard Accoyer confirme que François Fillon ne va pas recentrer son programme
Pour Bernard Accoyer, le programme de François Fillon ne bougera pas dans ses grandes lignes / ©LCI
Ajouter un commentaire
Breaking News