Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Bernard Cazeneuve nommé Premier ministre : Le Front national enrage

Bernard Cazeneuve succède à Manuel Valls au poste de Premier ministre pour les cinq derniers mois du quinquennat socialiste. Pour le Front national, il est le ‘’laxiste’’ et l’homme qui a ‘’regardé l’islamise tuer’’.

Son nom était évoqué depuis plusieurs jours pour succéder à Manuel Valls au poste de Premier ministre. Ce mardi 6 décembre, c’est bien Bernard Cazeneuve que François Hollande a nommé à la tête de Matignon après la démission de Manuel Valls. C’est la seconde fois que Bernard Cazeneuve succède au désormais ex-Premier ministre. En 2014 déjà, c’est lui qui l’avait remplacé au ministère de l’Intérieur lorsque Manuel Valls avait été nommé à Matignon. 

Bernard Cazeneuve, décrit comme ‘’l’homme des missions difficiles’’ du quinquennat par Le Monde, a su s’imposer en quatre ans de mandat socialiste. D’abord porte-parole de François Hollande durant sa campagne, il est ensuite nommé ministre du Budget après ''l'affaire Cahuzac'', puis ministre de l’Intérieur. Place Beauvau, son sérieux et son pragmatisme en font l’un des hommes fort du quinquennat, salué par la gauche et détesté par la droite.

Bernard Cazeneuve, cible favorite au FN

À l’annonce officielle de sa nomination au poste de Premier ministre, l’extrême-droite s’est empressée de fustiger l’arrivée de Bernard Cazeneuve à Matignon. Il est ‘’le ministre de l’Intérieur qui a mis les policiers dans la rue et regardé l’islamisme tuer’’ pour Florian Philippot. C’est également le triste bilan des attentats que lui reproche Marion Maréchal-Le Pen ‘’237 (sic) Français sont morts du terrorisme pendant qu’il était ministre de l’Intérieur’’, écrit-elle sur Twitter. Bernard Cazeneuve est ‘’l’homme tranquille face au terrorisme islamiste et à l’insécurité quotidienne’’, écrit encore le président du Front national Jeunes.

‘’Cazeneuve, c’est le laxisme face au terrorisme et à l’insécurité. Sous Hollande, le critère de promotion semble être d’avoir échoué !’’, raille pour sa part Sophie Montel. Ce n’est pas la première fois que l’extrême-droite s’en prend à Bernard Cazeneuve. À peine les drames de Paris et de Nice, Marine Le Pen avait elle-même exigé la démission du ministre de l’Intérieur. Ce qui lui avait valu un retour de bâton de la part de Bernard Cazeneuve, d’ordinaire connu pour son flegme. 

#Hollande choisit donc #Cazeneuve. 237 Français sont morts du terrorisme pendant qu'il était ministre de l'Intérieur.

Front national
Bernard Cazeneuve nommé Premier ministre, le Front national enrage / ©maxppp
Ajouter un commentaire