Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Bernard Cazeneuve réplique à Nicolas Sarkozy et son "Ce qui nous sert de ministre de l’Intérieur"

Nicolas Sarkozy et Bernard Cazeneuve sont à couteaux tirés sur les manifestations de policiers qui marquent l’actualité de cette semaine. Alors que le candidat à la primaire de la droite et du centre a pointé du doigt le ministre de l’Intérieur ce jeudi 20 octobre sur Europe 1, le premier flic de France a répondu dans la foulée à celui qui occupa sa place sous Jacques Chirac.

Accrochage.  Les policiers ont manifesté dans la nuit de mercredi à jeudi pour le troisième soir consécutif. Des manifestations qui révèlent le ras-le-bol des fonctionnaires de police. Invité sur Europe 1 ce jeudi matin, Nicolas Sarkozy s’en est pris frontalement à Bernard Cazeneuve. "J’ai entendu hier le ministre de l’Intérieur, enfin ce qui nous sert de ministre de l’Intérieur, qui a osé dire, honte sur lui, qu’après quatre ans et demi au pouvoir, c’est moi qui étais responsable des manifestations de policiers. Mais est-ce que M. Hollande sait qu’il est président de la République depuis quatre ans et demi ?", a lancé l’ancien chef de l’EtatNicolas Sarkozy s’est également défendu d’avoir supprimé plus de 10 000 postes dans les effectifs de police du temps de son quinquennat.

Bernard Cazneuve "respecte ses adversaires politiques"

Bernard Cazeneuve  ne s’est pas laissé faire. En déplacement  ce jeudi à Villeneuve-d’Ascq, le ministre de l’Intérieur a répondu aux attaques de celui qui occupa le même poste entre 2005 et 2007.  "Il n’y a plus aucun propos d’apaisement, il n’y a plus aucune mesure", déclare-t-il. "J’en profite pour dire au candidat à l’élection présidentielle Nicolas Sarkozy que la manière dont il s’est exprimé sur les ondes ce matin ne correspond pas à ma conception de ce qu’est la politique", continue le ministre socialiste. "On peut être dans le combat politique, on peut s’affronter mais il y a des formes d’abaissement qu’on ne doit pas s’autoriser. Moi je respecte mes adversaires politiques y compris quand j’use de toute la pédagogie pour contrecarrer leurs contre-vérités", conclut-il.  Quelle réponse apportera Nicolas Sarkozy ? 

Bernard Cazeneuve réplique à Nicolas Sarkozy et son
Alors que Nicolas Sarkozy a critiqué le ministre de l’Intérieur ce matin, Bernard Cazeneuve lui a répondu dans l’après-midi / ©maxppp
Ajouter un commentaire