Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Bruno Retailleau : "la religion musulmane doit être capable de faire face aux défis qui l’attendent"

Le sénateur de la Vendée était l’invité de la matinale de Public Sénat et de Sud Radio ce mardi 7 juin. Président du Conseil Régional des Pays de la Loire, Bruno Retailleau a évoqué grèves, menaces terroristes, Euro 2016, présidentielle et Islam, exhortant les musulmans de France à "remettre en cause" leur religion.

Soutien affiché de François Fillon, Bruno Retailleau revendique ses opinions conservatrices sur les questions de société. Le président du groupe Les Républicains au Sénat milite pour une laïcité respectée au sein de la République. En avril dernier, l’élu de droite apportait même son soutien à Manuel Valls quand le Premier ministre se déclarait contre le port du voile à la suite de la polémique sur la mode islamique.  

"L’Etat ne reconnaît aucune religion"

Alors que le jeûne du mois de ramadan a débuté le lundi 6 juin en France, Bruno Retailleau a tenu à adresser un message aux musulmans de France sur Public Sénat. "Nous sommes une république laïque et par conséquent il y a un espace public qui doit être neutre et l’État ne reconnait aucune religion. Je leur souhaite bien sûr un bon ramadan" a débuté ce fidèle de François Fillon avant d’ajouter "Ce que je souhaite aussi, c’est que la religion musulmane soit capable de faire face aux défis qui l’attendent". Pour appuyer son propos, le sénateur de Vendée cite un philosophe connu pour sa théorie sur la modernité en Islam. "Parce qu’on voit bien, relisez la très belle lettre d’Abdennour Bidar où il dit ‘écoutez la religion à laquelle je crois à enfanter un monstre, il faut se remettre en cause’.  Je pense que nous appelons cet Islam des Lumières que nous avons vu dans l’Histoire et  je pense que ça concerne en premier lieu les musulmans sincères. Cette lutte-là, c’est d’abord leur combat, c’est notre combat aussi mais c’est aussi leur lutte à eux" conclut le président du groupe Les Républicains au Sénat. Fervent défenseur de la laïcité, le sénateur s’était toutefois illustré ces deux Noëls derniers comme un ardent protecteur du maintien de la crèche dans le hall du conseil départemental de la Vendée. Pour justifier son engagement, Bruno Retailleau différenciait le cultuel du culturel. 

Bruno Retailleau :
Bruno Retailleau appelle à une réforme de l'Islam de France / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News