Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Burkini : la gauche invoque la laïcité pour approuver son interdiction

Laurence Rossignol et Julien Dray ont réagi ce 15 août à la polémique qui monte autour du burkini. La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes comme le député PS de l’Essonne se sont prononcés en faveur de l’interdiction de ce maillot de bain couvrant intégralement le corps des femmes.

Le burkini est au cœur des débats de l’été. Alors que ce maillot de bain couvrant l'intégralité du corps des femmes a déjà fait l’objet d’arrêtés municipaux d’interdiction à Cannes et Villeneuve-Loubet, il est aussi à l’origine de la rixe qui a opposé des musulmans et des villageois corses à Sisco (Haute-Corse). Ce 15 août, le maire de Sisco a lui aussi pris un arrêté anti-burkini.

Le débat autour du burkini a pris une tournure politique. Si la droite est majoritairement favorable à son interdiction, c’est aussi le cas de la gauche. La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes Laurence Rossignol a dit tout le mal qu’elle pensait du burkini sur Europe 1 : « Le burkini a un sens, c’est de cacher, dissimuler le corps des femmes. Il y a quelque chose de profondément archaïque. »

Laurence Rossignol a cependant tenu à préciser que « pour combattre cet archaïsme, il faut des personnalités politiques de sang-froid et sans arrière-pensée. » La ministre ciblait évidemment la « droite dure » et s’inquiète de ce que les musulmans soient pris en otage par une polémique qui ne concerne qu’une « fraction politique organisée qui veut développer un projet de société contre lequel les femmes se sont battues ». « Ce qui est en cause, c’est l’émancipation des femmes. Il ne faut pas le faire pour d’autres raisons », a-t-elle insisté.  

Laïcité

Même fermeté et même inquiétude pour Julien Dray, qui a rappelé sur RTL son attachement à la laïcité et a dit vouloir lui aussi interdire le burkini. « Il faut faire attention sur le plan de la laïcité à faire que les croyances religieuses ne puissent pas faire pression sur la République et sur notre espace public », a-t-il déclaré, même s’il a émis des doutes quant à la légalité d’une telle mesure. « Il ne faut pas donner le sentiment qu’on désigne une communauté à la vindicte populaire », a aussi rappelé le député de l’Essonne.

Burkini : la gauche invoque la laïcité pour approuver son interdiction
Laurence Rossignol et Julien Dray sont favorables à l'interdiction du burkini / ©Europe 1/Maxppp
Ajouter un commentaire