Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Burkini : Jean-Luc Mélenchon pousse un coup de gueule anti-religion

Invité ce jeudi 25 août dans l’émission les 4 vérités sur France 2, Jean-Luc Mélenchon s’est déclaré ni pour ni contre l’interdiction du burkini avant de se lancer dans une diatribe anti-religion.

Pour et contre à la fois. Jean-Luc Mélenchon s’embarque aussi dans la polémique sur le burkini. Dans Le Monde du mercredi 25 août, le candidat à l’élection présidentielle de 2017 a déclaré : "C’est une provocation politique, une instrumentalisation communautariste du corps de la femme". Interrogé sur le sujet sur France 2, le député européen s’est déclaré contre l’interdiction du burkini. Une surprise pour ce défenseur de la laïcité et féministe revendiqué. "Je veux que la parole publique apaise plutôt que n’envenime" s’est-il justifié.  Et pour appuyer ses propos, le "laïcard" - comme il se revendique-  s’est lancé dans une longue diatribe anti-religion. "Ecoutez-moi les gens, aujourd’hui c’est le 24 août, c’est l’anniversaire de la Saint Barthélemy, En France on sait que les guerres de religion ne mènent nulle part et que la religion dès qu’elle entre dans l’espace public et politique conduit à des catastrophes" a lâché le co-président du Parti de Gauche.

Jean-Luc Mélenchon défend le burkini à sa manière

Sur France 2 ce matin, dans un discours anti-communautariste, Jean-Luc Mélenchon a souligné que "toutes les religions sans exception utilisent le corps de femmes comme frontière de la communauté". Le Conseil d’Etat doit examiner aujourd’hui la légalité des arrêtés interdisant le burkini. La plus haute juridiction administrative française, saisie en particulier par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), réunit à 15 heures une formation de trois juges. Ils devraient ensuite rendre leur décision dans un délai de 48 heures. 

Jean-Luc Mélenchon s’explique sur son
Jean-Luc Mélenchon s'exprime sur l'interdiction du burkini / ©Capture d'écran Gala.fr
Ajouter un commentaire