Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Burkini : Laurence Rossignol partage le point de vue de Manuel Valls

L’affaire du burkini continue de diviser la gauche. Alors que Najat Vallaud-Belkacem et Benoît Hamon s’opposent à Manuel Valls au sujet de la polémique, Laurence Rossignol, ministre des droits des femmes, a apporté son soutien au Premier ministre sur BFMTV ce lundi 29 août.

Opinion partagée. La polémique sur le burkini n’en finit plus d’agiter la sphère politique y compris au sein des socialistes et des membres du gouvernement. Invitée de Ruth Elkrief ce lundi 29 août, Laurence Rossignol est revenue une nouvelle fois sur le scandale.  "En ce qui concerne les arrêtés burkini, j’ai toujours dit que s’il y a un trouble manifeste à l’endroit public, ces arrêtés peuvent se justifier" déclare la ministre des Droits des femmes avant de nuancer son propos. "Mais quand ce sont des arrêtés qui sont justifiés par les arrière-pensées des maires tous de la même formation politique, tous de la droite active sur ces sujets, alors là on passe à autre chose" explique-t-elle. La ministre ne digère pas l’attitude de certains élus Les Républicains concernant la polémique du burkini. "J’observe avec amusement les conversions tardives de tous ces Républicains aux droits des femmes, au féminisme" déclare Laurence Rossignol.

Laurence Rossignol s’oppose à Najat Vallaud-Belkacem

Sur le plateau de BFMTV, la ministre des droits des femmes a tenu à apporter son soutien à Manuel Valls qui a déclaré que "le burkini était l’affirmation d’un islamisme politique". "Je partage le point du vue du Premier ministre" assène Laurence Rossignol qui ajoute un peu plus tard que "Manuel Valls n’est pas isolé à gauche".  Elle s’oppose ainsi à sa collègue au gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem qui a ouvertement contredit son Premier ministre sur Europe 1 le jeudi 25 août. La ministre de l’Education ne juge  "clairement pas pertinente la place qu’a prise la polémique autour du burkini ces dernières semaines". 

Burkini : Laurence Rossignol partage le point de vue de Manuel Valls
Laurence Rossignol partage le point du vue du Premier ministre sur le burkini / ©maxppp
Ajouter un commentaire