Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Cécile Duflot : après sa défaite à la primaire écologiste, elle reconnaît qu’elle peut apparaître comme "clivante"

Invitée de France Inter ce 15 décembre, Cécile Duflot est revenue sur sa défaite à la primaire écologiste le 19 octobre dernier. La députée de Paris estime qu’elle a porté une parole collective et reconnaît qu’elle peut apparaître comme "clivante".

Fin de retraite médiatique pour Cécile Duflot. Rentrée de la frontière turco-syrienne d’où elle a été refoulée avec les députés Patrick Menucci et Hervé Mariton, la députée EELV de Paris intervenait ce 15 décembre au micro de France Inter. Elle a évoqué la situation dramatique de la population d’Alep et est aussi revenue sur sa défaite au premier tour de la primaire écologiste le 19 octobre dernier.

"J’avais défendu une candidature écologiste qui peut gagner la présidentielle", a-t-elle analysé, estimant avoir été victime d’une surexposition médiatique fatale à son projet : "Sans doute j’ai assumé pendant longtemps les responsabilités des écologistes, j’ai porté une parole collective, ce qui évidemment peut crisper les uns et les autres."

Introspection

Mais Cécile Duflot s’est aussi livrée à un travail d’introspection, avouant à demi-mot que sa personnalité a pu jouer dans sa défaite. "Je suis aussi quelqu’un qui peut apparaître clivant", a-t-elle reconnu, sans toutefois pousser trop loin l’exercice d’auto-flagellation : "Mais quand on veut être d’accord avec tout le monde et être fade, on n’est pas fidèle à ses convictions. Moi je défends des écologistes aux responsabilités, qui font bouger les choses."

Duflot confirme son soutien à Jadot

Cécile Duflot n’a en tout cas pas l’intention de sortir du jeu politique. "Allez-vous soutenir Yannick Jadot ?" lui demande Léa Salamé. "Bien sûr, c’est mon candidat à l’élection présidentielle", répond l’ancienne ministre du Logement, qui confirme également sa candidature aux élections législatives pour un nouveau mandat à Paris.

Elle conclut l’entretien par un petit mot à l’adresse de Manuel Valls qui selon elle "a organisé avec méthode la division de la famille politique dont [elle fait] partie et qui a permis la victoire en 2012." Le Premier ministre, qui devait intervenir au même micro de France Inter une demi-heure plus tard, aura apprécié.

Cécile Duflot : après sa défaite à la primaire écologiste, elle reconnaît qu’elle peut apparaître comme
Cécile Duflot est revenue sur sa défaite à la primaire écologiste et a reconnu qu'elle pouvait apparaître "clivante" / ©France Inter
Ajouter un commentaire