Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Chômage : pour Myriam El Khomri, "l’inversion de la courbe est là"

Invitée ce mardi 27 septembre sur Radio Classique, Myriam EL Khomri relativise la forte hausse du chômage constatée pour le mois d’août. La ministre du Travail assure que la courbe s’est bien inversée et que la baisse est là.

Opération mathématique. Myriam El Khomri s’est engagée dans une démonstration délicate ce matin sur Radio Classique. La ministre du Travail a essayé de prouver tant bien que mal que la baisse du chômage était effective et ce malgré les très mauvais chiffres publiés lundi par l’Insee. "Les chiffres mensuels (du chômage), certes négatifs, ne remettent pas en cause ni la trajectoire ni le chemin parcouru en la matière. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Insee, qui dit que depuis un an le taux de chômage en France est passé de 10,5% à 9,9%", a déclaré la ministre confiante. Myriam El Khomri s’appuie sur l’Insee et non sur les chiffres de Pôle Emploi. A noter que les deux organismes mesurent le chômage de manière différente. Pôle Emploi comptabilise les demandeurs d’emploi enregistrés sur ses listes quand l’Insee s’appuie sur les conclusions de ses enquêtes menées chaque trimestre auprès de 110 000 personnes.

Myriam El Khomri justifie les chiffres du chômage

Myriam El Khomri reconnait néanmoins que ces chiffres sont "décevants". "Il y a une forme de trou d’air, mais la tendance est à la baisse du chômage", a indiqué la ministre du Travail qui a cherché des explications. "Avec les attentats, la saison touristique a été compliquée" note l’instigatrice de la loi Travail. Mais Myriam El Khomri reste positive. "Depuis un an, les indicateurs économiques sont meilleurs (…) même s’il y a des variations mensuelles extrêmement fortes. L’inversion de la courbe, elle est là" a-t-elle asséné. Lundi, Pôle Emploi a annoncé que 50.200 nouveaux demandeurs d’emploi sont venus grossir ses rangs. Une annonce qui remet en question la politique du gouvernement et qui met encore plus en position de faiblesse François Hollande, potentiel candidat à sa réélection. 

Chômage : pour Myriam El Khomri,
Myriam El Khomri a cherché à convaincre que le chômage est effectivement en baisse malgré sa récente hausse / ©maxppp
Ajouter un commentaire