Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Christine Boutin de nouveau condamnée pour provocation à la haine

L’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a été condamnée en appel pour provocation à la haine pour avoir déclaré que ‘’l’homosexualité est une aberration’’. Christine Boutin avait déjà été condamnée en décembre 2015 par le tribunal correctionnel de Paris.

Christine Boutin a été de nouveau condamnée pour ses propos sur l’homosexualité ce mardi 2 novembre. Elle avait déjà fait l’objet d’une première condamnation par le tribunal correctionnel de Paris en décembre 2015 pour ‘’provocation à la haine’’. L’ancienne présidente du parti Chrétien-démocrate, aujourd’hui tenu par Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire de la droite et du centre, avait été condamnée à verser 5000€ d’amende plus 4000€ aux associations Mousse, le Refuge et InterLGBT.

L’ancienne ministre du Logement de Nicolas Sarkozy avait fait appel de cette décision. Le tribunal a rendu son verdict ce mardi, confirmant la première condamnation. La Cour d’appel a, en sus, rajouté 1000€ de dommages et intérêts pour chacune des associations au titre de leurs frais d’avocats. ‘’Il existe à l’égard des jeunes homosexuels – et en particulier des jeunes homosexuels chrétiens – une exigence importante de protection, qui justifie une restriction de la liberté d’expression dans une société démocratique’’, a déclaré Etienne Deshoulières, avocat de l’association Mousse cité sur leur site internet.

En avril 2014, Christine Boutin avait déclaré dans un entretien au magazine Charles que ‘’l’homosexualité est une abomination’’. Aucune de ses tentatives de défense selon lesquelles elle aurait elle-même ‘’des amis homosexuels’’ et qu’elle ne visait que l’homosexualité, et non les personnes homosexuelles, n’ont été retenues. Pour l’instant, l’ancienne députée n’a pas réagi à cette seconde condamnation.

Christine Boutin
Christine Boutin de nouveau condamnée pour provocation à la haine / ©maxppp
Ajouter un commentaire