Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Démission d’Emmanuel Macron : François Hollande "déstabilisé" selon Jean-Pierre Raffarin

Invité sur RTL ce jeudi 1er septembre, Jean-Pierre Raffarin a commenté l’actualité politique. Le sénateur de la Vienne est revenu sur la nouvelle de la semaine, la démission d’Emmanuel Macron du gouvernement. Une démarche "désespérante" qui "déstabilise" François Hollande selon l’ancien Premier ministre.

Un soutien improbable.  La démission d’Emmanuel Macron de son poste de ministre de l’Economie fait autant de bruit à droite qu’à gauche. Invité ce jeudi matin sur RTL, Jean-Pierre Raffarin livre son analyse sur le sujet. Une fois n’est pas coutume, l’ancien Premier ministre plaide en faveur de François Hollande, "affaibli" selon lui par ce départ à huit mois de l’élection présidentielle. "Monsieur Macron (…) a engagé là une démarche lourde, grave, la déstabilisation du président de la République" déclare le Républicain. "Un président de la République sortant ne peut pas se retrouver dans les sondages  préélectoraux, à des niveaux ridicules. Avec un niveau de popularité aussi faible qu’est celui du président de la République actuel, toutes ces candidatures affaiblissent le président sortant" estime Jean-Pierre Raffarin.

Pour Jean-Pierre Raffarin, le départ d’Emmanuel Macron est "désespérant"

Le sénateur de la Vienne voit dans la démission du ministre de l’Economie le 30 août "un danger de fond sur ce qu’est la politique, le pouvoir". "C’est quelqu’un qui a Bercy entre les mains et qui dit ‘pour agir, il faut que je lâche le levier du pouvoir’. C’est désespérant. (…) Hélas la vie lui apprendra qu’on n’agit pas en dehors des leviers. Il ne pourra pas agir sans avoir la puissance qu’est celle qui existe à Bercy" regrette Jean-Pierre Raffarin qui avait eu par le passé des mots très aimables à l’égard du jeune ministre. "Pour atteindre le niveau, l’épaisseur, nécessaires pour devenir président de la République, il lui faudra à mon avis une petite dizaine d’années" conclut ce soutien affiché d’Alain Juppé.  Voilà Emmanuel Macron mis en garde sur ses ambitions personnelles. 

Démission d’Emmanuel Macron : François Hollande
Jean-Pierre Raffarin n’approuve pas la démission d’Emmanuel Macron qui affaiblie François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire