Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Dominique de Villepin dézingue la primaire de la droite et du centre

Retiré de la vie politique, Dominique de Villepin s’est montré très critique à l’égard de la primaire de la droite et du centre. Invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV – RMC ce mardi 8 novembre, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac a estimé que cette primaire ne faisait preuve "d’aucune humanité". Au contraire.

Critiques. L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin est devenu conférencier et avocat international. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir son avis sur la primaire de la droite et du centre. Un avis très critique par ailleurs.  L’ex-ministre des Affaires Étrangères regrette que le débat de la primaire soit "trop souvent enfermé dans des postures". "Le but de cet exercice, c’est la conquête du pouvoir", explique-t-il. "Malheureusement, dans la démocratie française, la conquête du pouvoir est totalement déconnectée de l’exercice du pouvoir", poursuit l’ancien ministre.

"La primaire de la droite et du centre divise plus qu’elle ne rassemble"

Si Dominique de Villepin ne semble pas approuver cet exercice qu’est la primaire, il la comprend néanmoins. "Celui qui dirait la vérité a finalement assez peu de chances d’être élu", estime Dominique de Villepin qui indique qu’il ne participera pas à la primaire de la droite et du centre. "Je ne suis favorable à cette primaire, je n’irai pas voter. Je considère qu’elle divise plus qu’elle n’est capable de rassembler ".  "Il faut nous rassembler et (…) mettre un peu d’humanité dans notre politique", conclut-il. Dominique de Villepin estime-t-il que les questions de fond sont délaissées au profit des luttes de pouvoir et guerres d’ego dans cette primaire ? En tout cas, ce ne sont pas les derniers accrochages et "bad buzz" qui donneront tort à Dominique de Villepin. Entre le débat sur le soutien de François Bayrou à Alain Juppé et la sortie de Jean-François Copé sur le "pain au chocolat à 10 ou 15 centimes d’euros", les candidats ne manquent jamais une occasion de se tacler et de marquer leur opposition.  

 


De Villepin sur la primaire à droite: "Je n... par BFMTV

Dominique de Villepin dézingue  la primaire de la droite et du centre
Dominique de Villepin pas tendre envers les candidats de la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire