Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Élimination de Cécile Duflot à la primaire écolo : un "suicide collectif" des Verts selon Jean-Vincent Placé

Jean-Vincent Placé ne comprend pas comment les écologistes ont pu éliminer Cécile Duflot dès le premier tour de la primaire. Pour l’ancien d’EELV et actuel secrétaire d’État à la réforme de l’État, le vote des sympathisants écologistes s’apparente à un suicide collectif.

Ingratitude. Cécile Duflot s’est fait sortir de la primaire écologiste dès le premier tour par Yannick Jadot et Michèle Rivasi. Pour Jean-Vincent Placé, la députée de Paris était pourtant "de loin" la meilleure candidate pour incarner les idées écologistes à l’élection présidentielle. "C’est aussi cela qu’elle paye, le côté coupeur de tête des Verts qui continuent dans une forme de suicide collectif, un peu Temple solaire, c’est-à-dire qu’on continue dans la secte et qu’on essaie de qualifier des personnes que personne ne connaît", a regretté celui qui fût le compagnon de Duflot il y a une dizaine d’années.

Prime au moins connu

Jean-Vincent Placé estime que la notoriété de Cécile Duflot aurait dû jouer en sa faveur et il va plus loin dans l’ironie, allant jusqu’à prédire que les écologistes vont choisir la personne la moins connue pour les représenter, en l’occurrence Michèle Rivasi. "Pour connaître un peu les Verts, certes personne ne le (Yannick Jadot, ndlr) connaît vraiment, mais il est un petit peu plus connu que madame Rivasi donc j’ai l’impression qu’ils vont éliminer celui qui est le plus connu." Derrière tout cela, l’ancien sénateur de l’Essonne ne voit d’ailleurs "aucune logique".

Ce n’est pas la première fois que Jean-Vincent Placé exprime ses divergences de vue avec ses anciens amis d’Europe Écologie-les-Verts. En juillet dernier il s’était exprimé en défaveur d’une candidature écologiste, estimant que les idées des Verts seraient mieux défendues dans le cadre d’un rassemblement derrière la candidature de François Hollande.

Élimination de Cécile Duflot à la primaire écolo : un suicide collectif des Verts selon Jean-Vincent Placé
Jean-Vincent Placé voit dans l'élimination de Cécile Duflot à la primaire écologiste les conséquences d'une dérive "sectaire" / ©France 2
Ajouter un commentaire