Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Emmanuel Macron à Montreuil: Anne Hidalgo et Benoît Hamon estiment qu’il l’a un peu cherché

L’affaire des jets d’œufs visant Emmanuel Macron en visite à Montreuil continue de faire des remous. Anne Hidalgo et Benoît Hamon se sont exprimés respectivement sur BFMTV lundi 6 juin et sur Radio Classique ce mardi 7 juin. Regrettant l’incident, les deux ténors du PS, qui se sont opposés par le passé au ministre de l’Economie, ont jugé peu perspicace le déplacement de l’ancien banquier pour fêter le Front Populaire comme l’a noté Non Stop Politique.

Mauvais point. Alors qu’Emmanuel Macron était en déplacement lundi 7 juin à Montreuil pour célébrer l’arrivée d’un timbre spécial en l’honneur des 80 ans du Front Populaire, le ministre de l’Economie a été accueilli par des sifflets et des jets d’œufs l’obligeant à se nettoyer le visage avant de prendre la parole. Même le maire communiste de Montreuil, Patrice Bessac,  n’a pas souhaité le recevoir.  Un déplacement agité qui a provoqué de nombreuses réactions politiques. Invitée par Ruth Elkrief sur BFMTV,  Anne Hidalgo a condamné cette violence.  "Je ne peux pas approuver que l’on jette des œufs sur un responsable politique, je ne peux pas approuver la violence. Ce n’est pas acceptable" a déclaré la maire de Paris. Mais l’élue de la capitale estime que le déplacement du ministre de l’Economie était un choix mal venu. "Je ne suis pas là pour être le censeur, pour donner des leçons de morale à qui que ce soit. Je pense que c’était un petit peu osé d’aller fêter le Front populaire" lâche-t-elle.

"Il y a des choix de confrontation qui sont délibérés"

Sur Radio Classique ce mardi 7 juin, Benoît Hamon va plus loin. Pour le député des Yvelines, il s’agissait bien d’une provocation volontaire. "J’ai été ministre, il y a des cabinets ministériels. Les cabinets, quand on se déplace, ils savent parfaitement la situation que l’on va trouver. Donc aller pour le lancement d’un timbre sur le Front populaire à Montreuil, on est à peu près certain qu’on aura une manifestation. Il y a des choix de confrontation qui sont délibérés" indique l’ancien député européen qui en tire deux conclusions. "Soit son cabinet fonctionne mal, soit il savait parfaitement qu’il y allait avoir des confrontations. On n’est pas obligé de multiplier ce genre de rendez-vous non plus, surtout quand on sait qu’il y a des caméras"conclut Benoît Hamon

Emmanuel Macron visé par des jets d'oeufs à Montreuil: Anne Hidalgo et Benoît Hamon n'approuvent pas le déplacement du ministre de l'Economie
Anne Hidalgo et Benoît Hamon n'approuvent pas le déplacement d'Emmanuel Macron à Montreuil / ©(c) Radio classique (c) Maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News