Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Emmanuel Macron assujetti à l’ISF : des députés PS dénoncent "une cabale"

Une cible de choix. Emmanuel Macron a omis de payer l’ISF selon une information Mediapart et Le Canard Enchainé dévoilée ce mardi 31 mai. Le ministre de l’Économie dénonce une "tentative de déstabilisation" quand certains députés PS, proches de lui, crient au complot. Le point sur ces réactions avec Non Stop Politique.

C’est une  affaire qui tombe mal pour le ministre de l’Economie qui a lancé son mouvement "En marche !" il y a quelques semaines. Selon Mediapart et Le Canard Enchainé, Emmanuel Macron n’a pas payé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour les années 2013-2014. Il devrait s’acquitter de 10 000 euros pour réparer cet oubli. Selon ses dires, le couple Macron aurait sous-estimé la valeur de la maison du Touquet de Brigitte Trogneux, l’épouse du ministre, de 200 000 euros. L’ex-banquier d’affaires a déclaré en fin de journée être "en conformité avec l’administration fiscale et avec la Haute autorité pour la transparence de la vie publique". "Je me suis toujours conformé à ce que les instances ont demandé, quand j’étais un citoyen normal et a fortiori quand je suis devenu un responsable politique" a continu é Emmanuel Macron.

"La chasse au Macron"

Populaire dans les sondages et à la tête de son propre mouvement Emmanuel Macron estime être l’homme à abattre. "Je ne suis dupe de rien sur le fait que ces dernières semaines il y a un emballement sur à peu près tous les sujets pour essayer soit de me déstabiliser, soit de me fragiliser, soit sans doute de salir l’action qui est la mienne. Je ne suis pas naïf" assène-t-il. Une suspicion reprise par les députés PS qui le soutiennentPascal Terrasse, élu en Ardèche, a dénoncé "une cabale" contre Emmanuel Macron parce qu’il n’est pas de "l’establishment". Arnaud Leroy, député PS des Français de l’étranger, estime que ces révélations interviennent dans une "période de la chasse au Macron" quand Richard Ferrand, député du Finistère écrit sur Twitter : "L’espoir du renouveau que porte Emmanuel Macron désespère ceux qui distillent d’évanescentes boules puantes."

 

Emmanuel Macron assujetti à l’ISF
Emmanuel Macron dénonce une tentative de déstabilisation / ©maxppp
Ajouter un commentaire