Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Emmanuel Macron "successeur" de François Hollande ? Le conseiller de François Fillon en est persuadé

Arrivé en tête avec 36% des voix au premier tour de la primaire de la gauche, nettement devant Manuel Valls, Benoît Hamon est le mieux placé pour représenter le PS. Ce dernier ayant fait partie des frondeurs, Jérôme Chartier, le conseiller de François Fillon, considère ainsi que « Le digne successeur de monsieur Hollande, c'est monsieur Macron ».

Dimanche 22 janvier, Benoît Hamon est arrivé en tête du premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Avec le soutien donné par Arnaud Montebourg, le député des Yvelines arrive au second tour avec un avantage certain sur Manuel Valls. Interrogé sur BFMTV, Jérôme Chartier, le conseillé spécial de François Fillon pour la présidentielle 2017, ne semble pas être étonné par ces résultats. 

Pour Jérôme Chartier, le conseillé spécial de François Fillon pour la présidentielle 2017, les socialistes ont choisi d’en finir avec le quinquennat de François Hollande. Ainsi, ces derniers ont désigné celui qui a mené un combat contre sa politique, à savoir Benoît Hamon, le représentant de l’aile gauche du Parti socialiste. Après seulement cinq mois à la tête du ministère de l’Éducation nationale, le député frondeur des Yvelines avait claqué la porte sous la présidence Hollande. À l’instar d’Arnaud Montebourg et d’Aurélie Filippetti, il avait fait part de son désaccord sur la politique du gouvernement, considéré comme trop austère et avait refusé de faire partie du nouveau gouvernement de Manuel Valls. 

"La primaire socialiste aura lieu au premier tour de l'élection présidentielle"

Ainsi, Jérôme Chartier en conclu que le digne successeur de François Hollande ne peut être qu’Emmanuel Macron. Dans sa logique, l’ancien ministre de l’Économie est resté deux ans au gouvernement, il avait repris le chantier de son prédécesseur à Bercy : Arnaud Montebourg. Il voit donc en Emmanuel Macron le responsable du bilan économique du gouvernement. Selon le conseiller de François Fillon « la primaire socialiste aura lieu au premier tour de l'élection présidentielle ». 

Emmanuel Macron
©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire