Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Emmanuel Macron taclé par Emmanuelle Cosse : "il n’est ni de gauche ni gauche"

Le ligne politique tenue par Emmanuel Macron n'inspire par Emmanuelle Cosse. Au contraire. Invitée de Laurence Ferrari sur I-Télé lundi 12 décembre, la ministre du Logement et de l’Habitat durable a estimé que le candidat à la présidentielle ne représentait pas une "troisième voie".

Mise au point. Emmanuel Macron peut-il se revendiquer – un tant soit peu- de gauche ? Pas pour Emmanuelle Cosse en tout cas qui s’est exprimée sur le sujet lundi 12 décembre sur I-Télé. "J’en ai assez de ces atermoiements autour d’Emmanuel Macron : il se dit ni de droite, ni de gauche, et je le dis, il n’est ni de gauche, ni de gauche", a-t-elle lâché. Pour la ministre du Logement, le fondateur du mouvement "En Marche !" propose une voie "qui n’est pas une voie qui est celle de la gauche et notamment sur les questions environnementales et écologiques", a-t-elle continué. "l fait une démonstration de force mais il le fait en proposant  des mesures qui sont parfois aussi dures que la droite", a affirmé l’écologiste.

Emmanuelle Cosse s’oppose au programme d’Emmanuel Macron

Emmanuelle Cosse a la dent dure contre Emmanuel Macron. Lors de la convention de la Belle Alliance populaire, la ministre avait déjà critiqué certaines propositions du candidat Macron comme le rapportait Public Sénat. "Je profite de cette tribune pour envoyer quelques messages à d’autres qui aimeraient rejoindre d’autres candidats qui se disent aujourd’hui ni de droite, ni de gauche", avait-elle déclaré avant de pointer du doigt les propositions de l’ancien ministre de l’Économie l’accusant de vouloir créer "un contrat de bail précaire" et de "supprimer l’encadrement des loyers."  Est-ce un revirement de situation de la part d’Emmanuelle Cosse ? En août dernier, elle confiait sur France Info regretter le départ de l’ancien ministre de l’Économie, indiquant même "avoir des désaccords" avec lui mais "bien l’aimer."  

Emmanuel Macron taclé par Emmanuelle Cosse :
Emmanuelle Cosse estime qu’Emmanuel Macron n’incarne pas de "troisième voie" / ©maxpp
Ajouter un commentaire