Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Éric Ciotti accuse François Bayrou d’avoir "trahi à peu près tout le monde"

À quelques heures du 2e débat télévisé de la primaire de la droite et du centre, les attaques du camp Sarkozy contre François Bayrou, soutien d’Alain Juppé, se poursuivent. Ce 3 novembre sur RMC/BFM TV, Éric Ciotti s’en est violemment pris au maire de Pau qu’il accuse d’avoir "trahi à peu près tout le monde."

François Bayrou est devenu un casus belli chez Les Républicains. Le soutien du maire de Pau à Alain Juppé ne passe vraiment pas pour les amis de Nicolas Sarkozy. Ce 3 novembre sur RMC/BFM TV, Éric Ciotti s’en est ainsi violemment pris à François Bayrou, qu’il accuse de ne pas respecter les règles de la primaire de la droite et du centre. En cause, la volonté affichée du président du MoDem de se présenter à l’élection présidentielle l’année prochaine si Nicolas Sarkozy gagne la primaire.

Primaire perturbée

Un cas de figure que ne comprend pas Éric Ciotti, qui refuse "que la primaire soit perturbée par M. Bayrou et ses amis qui ont fait entrer M. Hollande à l’Élysée", et "que les électeurs de gauche viennent troubler la primaire." À l’instar de nombreux sarkozystes, le député des Alpes-Maritimes n’a pas digéré le soutien qu’avait accordé François Bayrou à François Hollande en 2012.

Il ne se prive pas de le rappeler et n’hésite pas à remonter loin dans le passé pour dénoncer les revirements du maire de Pau : "Quand M. Bayrou appelle à voter pour M. Hollande, quand il trahit sa famille politique… lisez le livre de Simone Veil [Une vie - Stock, 2007], elle a des mots très durs pour François Bayrou qui était à l’époque son directeur de campagne [en 1989, ndlr], qu’il a trahie alors qu’elle était sa candidate… il a à peu près trahi tout le monde." 

Juppé sommé de répondre

Intarissable, Éric Ciotti demande à Alain Juppé et à ses partisans de se justifier du soutien de François Bayrou : "Qu’il ait un rôle décisif demain, c’est une question qui doit être posée et à laquelle une réponse doit être apportée par ceux qui bénéficient de son soutien", menace-t-il.

Ce soir lors du 2e débat télévisé de la primaire de la droite et du centre sur BFM TV et iTélé, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy auront certainement l’occasion de s’expliquer sur le cas Bayrou. Éric Ciotti, lui, suivra à n’en pas douter les débats avec une attention redoublée.

Éric Ciotti accuse François Bayrou d’avoir
Pour Éric Ciotti, François Bayrou est un traitre qui ne respecte pas les règles de la primaire de la droite et du centre / ©BFM TV
Ajouter un commentaire