Déjà Vu

Eric Woerth critique la CGT et ses méthodes avant l'Euro 2016 (vidéo)

Éric Woerth a vivement critiqué la CGT qui brandit la menace d'une "grève reconductible" jusqu'à l'Euro 2016 si la loi Travail n'est pas abandonnée.

Voyoucratie. La loi Travail a certes été adoptée à l'Assemblée nationale au terme du 49-3 engagé par le gouvernement mais la grogne sociale est toujours présente. Cette semaine est synonyme de blocages en tous genres, notamment sur le réseau SNCF. Ce qui a le don d'agacer l'ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy qui dénonce une "prise d'otage des Français". La CGT est tout particulièrement visée par le secrétaire général de Les Républicains, " elle se gauchise tous les jours. C'est un syndicat d'un autre temps qui se moque totalement qu'il y ait des chômeurs en France, qui défend ses prés carrés de façon tout à fait ignoble."

Vous avez dit récup' ?

Pourtant, Éric Woerth, opposé à la loi Travail, devrait être ravi de voir le gouvernement être à ce point déstabilisé par la rue. Mais tancer la CGT, c'est aussi se mettre un bon nombre d'utilisateurs de la SNCF dans la poche. Autant dire que ça fait du monde ! Ajoutez à cela une dose de "c'est dangereux" et de "l'euro 2016 va être perturbé" : vous avez, comme Éric Woerth, le tiercé gagnant :  "C’est très étonnant que dans un état d’urgence comme celui là, il y ait des grèves qui font que les gens vont se masser dans les gares, des lieux extrêmement publics. Ils menacent de le faire pendant l’Euro … où vit-on ? Qu’est-ce que c’est que ces manières de voyous, c’est totalement inacceptable !"

 
Éric Woerth dénonce les manières de la CGT
Éric Woerth dénonce les manières de la CGT / ©maxppp
Ajouter un commentaire