Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

État d'urgence : Éric Ciotti envoie une pique aux ministres (et particulièrement à Bernard Cazeneuve)

L'Assemblée nationale a voté ce jeudi 21 juillet la quatrième prolongation de l'état d'urgence, pour six mois après l'attentat de Nice. Dans un hémicycle presque vide, Éric Ciotti a pris la parole et fait part de sa surprise face à l'absence de Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Jean-Jacques Urvoas.

"L'unité nationale se construit aussi dans le respect du Parlement"

Éric Ciotti, député (LR) des Alpes-Maritimes, s'est exprimé devant l'Assemblée et a pointé l'absence des membres du gouvernement. "Monsieur le ministre, permettez-moi au nom de notre groupe de nous étonner de l'absence à la fois du Premier ministre, du ministre de l'Intérieur et du ministre de la Justice pour un moment aussi important", a-t-il déclaré, applaudi par les députés de l'opposition. Le président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes a fait écho à l'appel de Manuel Valls à "faire bloc" en soulignant que "l'unité nationale se construit aussi dans le respect du Parlement". Éric Ciotti a également lancé une pique à Bernard Cazeneuve. Le député des Alpes-Maritimes avoue comprendre que "le ministre de l'Intérieur et d'autres ministres aient peut-être d'autres sources de préoccupation avec les questions qui ont été posées par la presse"Le ministre de l'Intérieur est en effet accusé par Libération de "travestir la vérité" au sujet du dispositif de sécurité à Nice le 14 juillet. Il a répondu en annonçant la tenue d'une enquête de l'Inspection générale de la police nationale sur le dispositif policier.

Éric Ciotti envoie une pique au gouvernement (et particulièrement à Bernard Cazeneuve)
Le député des Alpes-Maritimes est "étonné" de l'absence de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve à l'Assemblée nationale / ©Assemblée nationale
Ajouter un commentaire