Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Face à face tendu entre Rachid Nekkaz et Nadine morano

Vendredi aux alentours de 15h, Nadine Morano a voulu empêcher l'homme d'affaires algérien Rachid Nekkaz d’entrer dans les locaux de l'hôtel des impôts. Rachid Nekkaz s’était lui-même déplacé à Toul pour payer l’amende anti-niqab d’une contrevenante.

Ce vendredi, l’homme d’affaires Rachid Nekkaz s’est rendu au centre des impôts de Toul pour payer l’amende qu’avait reçue une femme pour le port d’un Niqab. À son arrivé, un comité d’accueil l’attendait : celui de Nadine Morano. L’eurodéputée a tenté de lui faire barrage : "vous ne passerez pas ! ", a affirmé Nadine Morano. Leur altercation a été filmée et cette dernière en a diffusé une partie sur son compte Twitter en indiquant : "L'État de droit c'est ça...Rachid Nekkaz entre dans la trésorerie de Toul sous protection policière sur ordre du Préfet et de Cazeneuve."

Comme il l’avait annoncé sur Facebook, le promoteur immobilier algérien est arrivé sur les lieux vers 15h. Il s’est présenté seul, avec un foulard représentant le drapeau algérien ainsi qu’une enveloppe contenant un chèque pour payer la "1.170e amende d’une citoyenne française", a-t-il expliqué. Suite à sa dispute avec Nadine Morano, la police a dû intervenir pour qu’il puisse pénétrer dans le Centre des Finances Publiques.

Rachid Nekkaz est un homme d’affaires d’origine française âgé de 44 ans. Il est aujourd’hui uniquement Algérien, car il a rendu son passeport aux autorités françaises en 2013. L’objectif était de tenter de participer à la présidentielle algérienne de 2014. Il s’était déjà présenté sans succès en France il y a maintenant 10 ans. Rachid Nekkaz s’est toujours dit contre le niqab, mais revendique le droit pour les femmes de le porter en public. C’est pour cette raison qu’il a pris la décision, de payer les amendes des femmes verbalisées pour le port de la burqa (le vêtement dissimule les yeux sous un tissu à mailles) ou du niqab (qui ne montre que les yeux). Nadine Morano avait lancé une pétition à son encontre et avait demandé à ce qu’il soit expulsé et que l'on bloque ses comptes bancaires.

 

Trésorerie de Toul le 14 octobre 2016. Face à face tendu entre Nadine MORANO et Rachid NEKKAZ.
Trésorerie de Toul le 14 octobre 2016. Face à face tendu entre Nadine Morano et Rachid Nekkaz / ©(c) Maxppp
Réagissez à l'actu
Par emina, le vendredi 14 octobre à 23:21
abjecte homme
ce type immonde qui profite de la faille republique ne veut qu'une chose la charia et aneantir la france quil debecquete plsu que tout et on lui dit amen et il financera ceux qui font des attentats pauvre cons de politiques morana a au moins de l'honneur
Par CITOIYEN, le samedi 15 octobre à 12:05
AVIS
L'humilité parlementaire ne te donne pas le droit de faire n'importe quoi NADINE
Par mktaro, le samedi 15 octobre à 16:19
Rachid Nekkaz / Nadine Morano
Qu'est ce qu'elle a contre les femmes cette Morano? Si elle veut se faire un nom (puisque il parait que c la mode en france) elle pourra choisir autre chose de plus original.
Par Hichem, le dimanche 16 octobre à 17:30
Morano l italienne
Nadine l italienne ..tu deconnes.
Par Khansa, le dimanche 16 octobre à 18:24
Hallucinant !!
Complètement folle nadine morano, elle espère surpasser marine lepen...Pourquoi cette prise de position ridicule ??
Par Chti59, le dimanche 16 octobre à 21:43
Morano no limite
Le pire ces que l'état va soutenir cette femme qui a vraiment un problème avec les maghrébins , elle a passer de loin lepen , elle devrait retomber sur terre et prendre conscience que la france se n'est pas elle qui la gouverne ou la décide seul , ces un grand pays et on ne s'affiche pas comme sa pour nous ridiculiser au yeux du monde , le trouble a l'ordre ces elle qui le commet pas lui . Leçon républicaine de la par d'un algerien bravo.
Ajouter un commentaire