Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Fondation pour l'islam de France : pour Hervé Mariton, Jean-Pierre Chevènement n'est "pas un mauvais choix"

Pressenti pour présider la Fondation pour l'islam de France, Jean-Pierre Chevènement peut compter sur un nouveau soutien. Hervé Mariton a en effet estimé ce mardi 16 août que le choix de Jean-Pierre Chevènement n'est "pas une mauvaise idée".

Jean-Pierre Chevènement est dorénavant soutenu par Hervé MaritonL'ancien ministre est en effet pressenti pour présider la tête de la Fondation pour l'islam de France. Ce choix est l'initiative de François Hollande, qui souhaite mettre en place une structure pour faciliter le financement du culte musulman en France. Dans une interview accordée au Parisien dimanche 14 août, l'ancien sénateur et député a exposé ses premières idées, conseillant notamment aux musulmans de se faire discrets. Invité de France Info ce mardi 16 août, Hervé Mariton, candidat à la primaire de la droite et du centre, a reconnu que "le choix de Jean-Pierre Chevènement n'est pas le plus mauvais".

"Pas une mauvaise idée"

"J'avais entendu la remarque de mon collègue Darmanin sur l'idée qu'une personnalité musulmane eût été bien adaptée, et en même temps, j'ai lu les déclarations de Jean-Pierre Chevènement", explique Hervé Mariton. Député Les Républicains de la Drôme, le candidat à la primaire de la droite et du centre avoue ne pas partager toutes les convictions de Jean-Pierre Chevènement, homme de gauche. "Ce n'est pas ma sensibilité politique mais c'est un homme de qualité, qui fait preuve à la fois de fermeté et de la réflexion nécessaire sur des enjeux aussi difficiles", a-t-il déclaré. Pour Hervé Mariton, l'ancien ministre de l'Intérieur n'est donc "pas une mauvaise idée en soi". Dans Le Parisien, Jean-Pierre Chevènement s'est dit prêt à présider la Fondation pour l'islam de France, expliquant que "cette mission est tellement d'intérêt public qu'aucun responsable ne peut s'y dérober". La réponse définitive de l'ancien ministre est attendue à la rentrée.

Fondation pour l'islam de France : pour Hervé Mariton, Jean-Pierre Chevènement n'est
Jean-Pierre Chevènement est pressenti à la tête de la Fondation pour l'islam de France / ©maxppp
Ajouter un commentaire