Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

François Hollande : Eric Ciotti saisit la justice pour violation du ‘’Secret Défense’’

Après la publication d’un schéma classé ‘’confidentiel défense’’ dans le Monde au mois d’août dernier et la révélation d’au moins quatre assassinats ciblés, Eric Ciotti a décidé de saisir le procureur de la République pour violation du secret défense contre François Hollande.

François Hollande a beau tenté de calmer le jeu sur ses confidences polémiques, arguant qu’il ‘’n’y a plus à y revenir’’, ils sont nombreux à ne pas l’entendre de cette oreille. Eric Ciotti, qui menaçait de porter plainte pour violation du Secret défense, affirme avoir saisi le procureur de la République. Le porte-parole de Nicolas Sarkozy, dans un courrier révélé par Nice Matin, alerte le procureur sur ‘’la gravité extrême’’ de la divulgation dans le Monde du 24 août dernier d’un plan d’attaque en Syrie.

Un papier signé des mains de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, co-auteurs d’Un président ne devrait pas dire ça, présentait un projet d’attaque, abandonné au dernier moment, sur le territoire Syrien. L’article comprenait une reproduction d’un schéma estampillé ‘’confidentiel défense’’. Pour Eric Ciotti, seul François Hollande a pu transmettre ce document aux journalistes.

‘’Il m’apparaît que la divulgation volontaire de documents et d’informations classées ‘confidentiel défense’ sont, dans les circonstances de l’espèce, de nature à constituer’’ une violation du secret défense, écrit Eric Ciotti dans son courrier.

‘’Il n’y a pas eu de violation du secret défense’’

Du côté du gouvernement, les proches de François Hollande tentent de calmer le jeu. Jean-Yves le Drian, invité du Grand RDV Europe 1-itélé-Les Echos dimanche, botte en touche. ‘’Je n’ai pas de commentaire particulier à faire sur ce point, je dis simplement que le chef de l’État sait bien que nous menons des opérations contre des groupes terroristes, y compris quand des chefs sont présents (…) [François Hollande] est aussi le gardien des intérêts globaux de la France et de la nécessité d’agir, il prend des décisions quand il faut les prendre concernant notre propre sécurité’’.

Même son de cloche chez Stéphane Le Foll. ‘’Il n’y a pas de violation du secret défense (…) Ce qu’a dit le président de la République, c’est qu’il a pris des décisions contre ceux qui étaient des terroristes qui agissaient contre la France. Point’’, balaie le porte-parole du gouvernement. Aucun mot pour le schéma incriminé publié dans le Monde, en revanche. Comme le mettait en garde Jean-Luc Mélenchon, d’autres de ses confidences pourraient lui valoir des poursuites : en revendiquant au moins 4 assassinats ciblés, François Hollande s’expose à une enquête de la Cour pénale internationale.

Eric Ciotti et François Hollande
Eric Ciotti saisit le procureur de la République pour violation du secret défense
Ajouter un commentaire