Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

François Hollande ironise sur son avenir : "je vais au paradis"

Lors de son déplacement en Corrèze, François Hollande a livré un discours présentant ses derniers vœux à Tulle le samedi 7 janvier. Dans son allocution, le chef de l'Etat demandait aux Français de prendre leurs "responsabilités" face à la "brutalité".

"Je serai toujours avec vous", scandait François Hollande. Face à 1.500 personnes, le chef de l'Etat a tenu à présenter ses voeux lors de son déplacement en Corrèze à Tulle, le samedi 7 janvier.

Depuis que François Hollande a renoncé à briguer à un nouveau mandat, il semble désormais un peu plus libéré. Dans ses terres corréziennes, le Président de la République a été élogieux concernant son bilan présidentiel. "Depuis 2012 je n'ai eu qu'une priorité : redresser notre pays et que personne ne soit laissé au bord du chemin", a-t-il déclaré.

Remerciant ses plus fidèles militants, François Hollande leur adresse un petit mot : "Quelles que soient vos sensibilités, vous m'avez accompagné pour me permettre d'être ce que je suis aujourd'hui, de faire en sorte que je puisse être le président de tous".

François Hollande attaque le programme de François Fillon

Dans ses propos, François Hollande avertit les Français face au programme de François Fillon. "Face à ce qui nous menace, il y a des moments où il faut prendre sa responsabilité. Celles et ceux qui sont au sommet de l'État d'abord, ceux qui exercent des mandats publics à l'évidence, mais aussi les citoyens."

"Tout peut basculer. Vous le voyez dans l'outrance des propos, la surenchère, la facilité. Vous le voyez aussi dans la brutalité, avec tout ce qui est annoncé, comme si une bonne purge pouvait soigner le malade. Mais nous ne sommes pas malades. C'est cela qu'il faut comprendre."

François Hollande se voit "au paradis"

La Corrèze comme bol d'air pour le Président. La preuve lorsque François Hollande s'est permis d'ironiser sur sa situation, mais aussi sur son avenir : "comment peut-il exister une commune qui s'appelle Corrèze dans le département de la Corrèze ? La réponse a été donnée. Tout simplement parce qu'ici, nous sommes au centre. Et vous avez même dit que c'était le paradis. Merci de m'avoir accueilli au paradis", sous le rire du public.

Conclusion du discours, "beaucoup de personnes s'interrogent sur ce que je vais faire, se demandent où je vais aller, vous avez la réponse, je vais au paradis".

François Hollande ironise sur son avenir :
Lors de son déplacement en Corrèze, François Hollande a livré un discours présentant ses derniers vœux à Tulle le samedi 7 janvier. / ©maxppp
Ajouter un commentaire