Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

François Hollande : Stéphane Le Foll et Marisol Touraine le défendent contre vents et marées

Malgré une cote de popularité exceptionnellement basse, François Hollande ne devrait pas renoncer à briguer un second mandat. Après la publication des bons résultats des chiffres du chômage pour le mois de septembre, les ministres Stéphane Le Foll et Marisol Touraine ont chacun défendu le bilan du chef de l’État.

Profiter de la moindre éclaircie. Alors que les nuages s’accumulent pour François Hollande, dont la cote de popularité bat des records de faiblesse, le chef de l’État s’accroche aux bons résultats du chiffre du chômage comme à une bouée salutaire. Et pour cause, il y a eu 66 300 inscrits en moins dans la catégorie A des demandeurs d’emploi. La baisse est historique, en volume on n’avait plus observé une telle diminution depuis 1996.

Évidemment François Hollande a eu tôt fait de rebondir sur ces bons résultats via un message sur son compte Facebook. Le président y voit "le fruit de l’action engagée par le gouvernement" et a souligné "l’efficacité de plusieurs dispositions dont on peut aujourd’hui mesurer l’impact", parmi lesquelles le dispositif embauche PME.

Prêcher la bonne parole  

Ce matin, les ministres ont été mis à contribution pour prêcher la bonne parole et défendre le bilan présidentiel. Dans "Les 4 Vérités" sur France 2, Stéphane Le Foll a insisté sur la tendance globale de baisse du chômage. Selon lui, même si Pôle Emploi fournit des chiffres "erratiques" avec des résultats différents chaque mois, "il faut être objectif et regarder la tendance générale." "On va être avec un taux de chômage qui sera inférieur fin 2016 au taux de chômage que nous avions en 2012."

Le président sortant est le plus légitime

De son côté, Marisol Touraine s’est aussi félicitée de la bonne nouvelle, insistant également sur la tendance globale de décrue du chômage en 2016. Concernant les velléités de second mandat de François Hollande, la ministre de la Santé et de la Cohésion sociale a défendu la légitimité du chef de l’État :  "Par principe, le président de la République sortant est celui qui est légitime pour porter les couleurs de son camp." Marisol Touraine se dit "loyale" et "attend la décision" d’Hollande, même si elle reconnaît qu’elle aimerait qu’il "accélère le tempo". "C’est lui le maître des horloges, qui décide du calendrier", a-t-elle conclu. 

François Hollande : Stéphane Le Foll et Marisol Touraine le défendent contre vents et marées
Après la publication des bons chiffres du chômage pour le mois de septembre, Marisol Touraine et Stéphane Le Foll sont montés au créneau pour défendre François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire