Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

François Kalfon : "Emmanuel Macron ouvre sa gueule tous les matins"

François Kalfon, proche d’Arnaud Montebourg s’en est pris violemment à Emmanuel Macron ce vendredi sur Public Sénat, lui conseillant de « fermer sa gueule »

Rares sont les jours où Emmanuel Macron ne fait pas partie de l’actualité. Une omniprésence et des déclarations critiques à l’égard du gouvernement auquel il appartient, qui ont le don d’en agacer plus d’un. Parmi eux, François Kalfon, conseiller régional PS d’Ile-de-France. De passage sur la chaine Public Sénat, ce vendredi matin, il en a profité pour remettre le ministre de l'Économie à sa place, et il n’a pas mâché ses mots : "Il ouvre sa gueule tous les matins pour régler des problèmes filiaux vis-à-vis du président de la République, et il n'est pas démissionné. Il y en a d'autres qui pour beaucoup moins que ça ont été débarqués du jour au lendemain".

Un tacle non dissimulé à l’égard d’Emmanuel Macron à la suite de ses récents propos sur la loi Travail. En marge d’un forum ce jeudi, il avait déclaré que le débat sur la déchéance de nationalité avait eu raison de l’unité de la gauche : "Je pense que c'est dû au fait que nous avons présenté cette réforme après un débat très compliqué sur la nationalité qui a brisé beaucoup de gens à gauche et l'unité autour des réformes."

Privilégié ?

Des propos qui ont ulcéré François Kalfon. Il ne s’est d’ailleurs pas arrêté en si bon chemin, affirmant que le ministre de l’Economie bénéficiait de certains passe-droits, le présentant comme le chouchou du gouvernement : "Deux poids deux mesures. Mais après tout, comme c'est le bébé surdoué du social-libéralisme, il a le droit à quelques égards que d'autres n'ont pas eus." Une allusion plus ou moins déguisée à son ami Arnaud Montebourg qui avait été écarté du gouvernement suite à ses propos tenus à la Fête de la Rose de 2014 : "J’enverrai une bouteille de cuvée du redressement au président" avait lancé le ministre de l’Economie de l’époque, à l’égard de François Hollande critiquant sa politique économique. Arnaud Montebourg avait été viré en à peine 24h.

Emmanuel Macron doit « fermer sa gueule » selon François Kalfon
François Kalfon déplore la différence de traitement entre Macron et Montebourg / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News