Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Front national : Jean-Marie Le Pen va présenter des candidats concurrents aux législatives

Jean-Marie Le Pen semble décidé à compter comme l’un des opposants de Marine Le Pen. Le fondateur du FN va donner son label à des candidats dans plusieurs centaines de circonscriptions pour les législatives de 2017 comme le rapporte en exclusivité Le Figaro mercredi 24 août. Une information qu’il confirme ce jeudi 25 août sur LCI.

Mise  à jour

Concurrence déloyale. Jean-Marie Le Pen aurait-il  la rancœur tenace ? Le président d’honneur du Front national, exclu du parti, va soutenir des candidats sous son propre nom lors des élections législatives de 2017 selon une information révélée par Le Figaro mercredi 24 août. Interrogé sur le sujet ce jeudi 25 août sur LCI, l’élu d’extrême-droite a confirmé. « « Aux législatives, je serai présent parce que le mouvement des Comités Jeanne va présenter des candidats, beaucoup de candidats. Il donnera son investiture » indique –t-il avant de donner plus de détails. « Je souhaite investir des candidats dans toutes les régions  y compris en PACA et dans le Nord ».  L’élu d’extrême-droite, ami des bêtes visiblement, compte donc chasser sur les terres de prédilections du FN.   « Plusieurs centaines de circonscriptions sont envisagées » rapporte un proche du député européen au quotidien Le Figaro.

Jean-Marie Le Pen en campagne contre Marine Le Pen

Jean-Marie Le Pen fait un véritable affront à Marine Le Pen d’autant plus que le président fondateur du parti a indiqué sur LCI qu’il n’allait pas forcément soutenir la candidature FN lors de la présidentielle 2017. « Pour l’instant je ne suis pour aucun candidat » a –t-il indiqué sur LCI. Une décision qui va à l’encontre des propos anciennement rapportés par le fondateur du FN.  Jean-Marie Le Pen a toujours plaidé pour l’union au sein du parti, militant pour sa réintégration. Par cet assaut politique, Jean-Marie Le Pen souhaite donner plus de légitimité au courant qu’il a organisé sous le titre « Jeanne, au secours ! ». Il appelé ses militants à le soutenir d’ailleurs ce jeudi matin. «J’appelle tous les gens qui pensent comme moi et qui pensent que la ligne du FN n’est pas tout à fait celle qu’elle a été, je les appelle à me rejoindre. C’est facile sur ‘Jeanne au secours.com’. »  Jean-Marie Le Pen envisage aussi des alliances avec d’autres partis d’extrême droite comme le Parti de la France présidé par Carl Lang. Le président d’honneur du Front national est bien décidé à rester sur le devant de la scène politique jusqu’au bout. « Je suis en première ligne et y resterai probablement jusqu’à la mort » s’est-il écrié ce jeudi matin. 

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen s'oppose au Front national pour les législatives de 2017 / ©maxppp
Ajouter un commentaire