Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Front national: Marine Le Pen, David Rachline, Steeve Briois espèrent un "effet Trump" (Exclu)

L’élection surprise de Donald Trump à la présidence américaine met du baume au cœur aux candidats engagés dans la course à l’Élysée. Tous rêvent d’un "effet Trump" et de faire taire les sondages. A l’occasion de l’inauguration du QG de campagne de Marine Le Pen dans le 8ème arrondissement de Paris ce mercredi 16 novembre, les cadres du Front national se sont confiés sur le sujet au micro de Non Stop Politique.

Phénomène. La vague populiste touchera-t-elle la France ? C’est ce qu’espèrent Marine Le Pen, David Rachline et Steeve Briois. Interrogés sur l’élection surprise de Donald Trump à la présidence des États- Unis,  les cadres du FN se sont félicités de cette victoire. Au micro de Non Stop Politique, ils ont confirmé que cette élection surprise était, pour eux, inspirante.

"Il y a une dynamique, une dynamique évidente des idées qui sont les nôtres. Même si elles ne sont pas toutes les mêmes, c’est encourageant", estime David Rachline. "C’est aussi le signal que quand les analystes et une partie des médias font erreur et pensent qu’une victoire est impossible, en fait elle est parfaitement possible", ajoute le directeur de campagne de Marine Le Pen qui croit en la victoire de la présidente du FN. "La victoire de Marine Le Pen est évidemment possible à ces élections présidentielles et c’est ce que nous allons essayer de faire pendant cette campagne", continue-t-il.

L’élection de Donald Trump est une bonne chose pour les cadres du FN

Même son de cloche chez Steeve Briois. "Pour Monsieur Trump, on disait que c’était impossible qu’il soit élu président des États-Unis. Même constat à propos du Brexit car il y a un plafond de verre. Le plafond de verre n’existe pas plus en France qu’il n’existe en Grande-Bretagne ou en Amérique", déclare le vice-président du FN.

Marine Le Pen fera-t-elle déjouer les sondages ? C’est ce que pensent ses lieutenants.  En tout cas, la présidente du FN, comme Donald Trump pendant la campagne, se pose comme la candidate de la rupture. "Donald Trump a été élu sur le rejet d’une vieille politique", indique-t-elle lors de l’inauguration de son QG de campagne, situé rue du Faubourg Saint-Honoré dans le  8ème arrondissement de Paris.

Marine Le Pen, David Rachline, Steeve Briois espèrent un
Après l’élection surprise de Donald Trump, les cadres du FN espèrent que la candidature de Marine Le Pen fera mouche à l’élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire