Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Gérard Filoche dénonce les méthodes de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve (vidéo)

Gérard Filoche, membre du bureau national du Parti socialiste, a la dent dure contre le gouvernement issu de sa propre famille politique. Dimanche 1er mai, l’ancien inspecteur du travail pointait du doigt sur son compte Twitter les décisions de François Hollande, de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve à propos des violences qui ont eu lieu place de la République le week-end dernier. Lundi 2 mai, sur les ondes de RFI, Gérard Filoche s’est montré tout aussi virulent. Non Stop Politique vous en dit plus.

Gérard Filoche n’est pas le seul à tirer à boulets rouges sur la politique sécuritaire menée par le gouvernement Valls concernant les violences qui se déroulent en marge du rassemblement Nuit Debout. Sur le plateau de Public Sénat, lundi 2 mai, Olivier Besancenot se montrait extrêmement virulent comme le rapporte Non Stop Politique. L’ex porte-parole du NPA dénonce une « stratégie » du gouvernement, « une tentative de stigmatiser, de diviser le mouvement et de faire peur aux gens. (…) de prouver que le mouvement est voué aux violences, aux débordements ». 
Dimanche 1er mai, Gérard Filoche manifestait contre la loi Travail de Myriam El Khomri. Le politique membre du PS a assisté aux violences survenues en marge du mouvement Nuit Debout. L’ancien inspecteur du travail a tweeté sa colère et son exaspération dans la soirée. « La répétition des violences ne doit rien au hasard : consignes de Valls Cazeneuve et excès de policiers fachos qui en profitent »  écrit-il avant d’ajouter : « Ça suffit maintenant, quoique fatigué j’étais aussi ce soir avant Nation, les flics ont construit le piège, provoqué et étendu les violences. »  Pour Gérard Filoche, les fautifs de ces dérives sont le président de la République, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur. « L’équipe Hollande Valls Cazeneuve utilise les vieilles méthodes policières de Marcellin, Pasqua, c’est haïssable et ça va mal finir »  postait-il. 

« Les violences servent de diversion » 

Sur les ondes de RFI ce matin, Gérard Filoche a donné une nouvelle fois son opinion au sujet de ces violences en marge du mouvement Nuit Debout. « Les violences servent toujours de diversion, on parle de ça pour ne pas parler du fond ça abreuve la faim des journaux télévisés », estime le membre du bureau national du Parti socialiste. « Ça me rappelle les années Marcellin, Poniatowski ou Pasqua, c’est-à-dire ceux qui permettaient à la fin de chaque manifestation d’éviter la manifestation suivante en parlant d’un autre sujet que les mots d’ordre qui avaient été portés par des millions de gens », déclare l’ancien collègue de François Hollande rue Solférino. « J’étais boulevard Diderot hier, j’ai vu les policiers saucissonner le cortège sans qu’il y ait la moindre provocation des manifestants, ni jeunes, ni vieux.  Pourquoi les policiers viennent saucissonner le cortège alors qu’il n’y a rien ? Il y a des policiers qui savent faire quand ils veulent que ça ne se produise pas », estime en guise de conclusion Gérard Filoche. 
 
Pour Gérard Filoche le gouvernement Valls laisse le conflit s'enliser
Pour Gérard Filoche "Les violences servent toujours de diversion" / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News