Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Hervé Mariton accuse Manuel Valls de "choisir la voie du communautarisme"

Dans une tribune publiée ce mardi 2 août par Libération, Manuel Valls appelle à la reconstruction d'un islam de France. Pour Hervé Mariton, le Premier ministre "a capitulé" et "a choisi la voie du communautarisme et pas celle de l'intégration".

Le débat fait rage depuis la dernière vague d'attentats qui a frappé la France au mois de juillet. Dans une tribune publiée ce mardi 2 août par le quotidien Libération, Manuel Valls appelle de ses souhaits la reconstruction d'un islam de France. "Nous voulons être plus volontaristes sur l'organisation de l'islam de France", explique le Premier ministre, qui affirme que "nous devons avancer résolument". Si Manuel Valls avoue "avoir conscience des difficultés", il appelle néanmoins à "sortir de la contradiction permanente qui conteste les financements étrangers pour construire des mosquées et interdit tout financement public". Sur Europe 1 ce mardi 2 août, Hervé Mariton a désapprouvé la tribune du Premier ministre.

"Manuel Valls a capitulé"

"Manuel Valls a capitulé", estime le député (LR) de la Drôme. Pour le député-maire de Crest, "lorsque le Premier ministre appelle aujourd'hui des financements publics, c'est extrêmement grave". "Nous avons hélas vécu des années de compromission où l'État laissait faire et des municipalités, de gauche et de droite, finançaient en réalité des lieux de culte", explique Hervé Mariton. "C'étaient des années de compromission, c'est aujourd'hui un abandon officiel de la part de Manuel Valls", s'insurge le candidat à la primaire de la droite et du centre. Pour Hervé Mariton, le Premier ministre "a clairement choisi la voie du communautarisme et pas celle de l'intégration". Dans sa tribune, Manuel Valls a également appelé les citoyens de confession musulmane à "se sentir concernés et prendre leurs responsabilités".

Hervé Mariton accuse Manuel Valls de
Pour le candidat à la primaire de la droite et du centre, "Manuel Valls a capitulé" / ©maxppp
Ajouter un commentaire