Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Hollande recadre Valls sur le financement public des mosquées

François Hollande n’est pas d’accord avec Manuel Valls. Le Premier ministre s’était dit favorable à une « forme de financement public » pour les mosquées. Le président y est opposé.

L’idée ne sera pas restée longtemps dans l’air. Dans une tribune publiée le 2 août dans Libération, Manuel Valls s’était déclaré ouvert à l’idée d’un financement public des mosquées : « Toucher à la loi de 1905 ouvrirait un débat très périlleux mais nous devons passer en revue toutes les solutions, sans nous interdire une forme de financement public. »

La proposition n’était visiblement pas du goût de François Hollande, qui a exclu quelques heures plus tard toute hypothèse de financement public des mosquées. « Ce qui n’est pas possible, sauf à changer la loi de 1905, c’est que l’État puisse subventionner un culte », a-t-il déclaré devant l’association de la presse présidentielle.

Relancer la Fondation pour les oeuvres de l'islam de France

En revanche, le président a rouvert la piste de la Fondation pour les œuvres de l’islam de France, une structure créée en 2005 par Dominique de Villepin pour faciliter le financement du culte musulman, mais qui n’a jamais pris son plein essor, paralysée par des dissensions internes. Le 1er août, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé que cette structure sera bientôt relancée.

Pour diriger la Fondation, François Hollande songerait à Jean-Pierre Chevènement. L’ancien ministre de l’Intérieur de Lionel Jospin, connu pour son attachement à la laïcité, constituerait un choix tout trouvé pour le chef de l’État.

Mais visiblement pas pour tout le monde : ce 3 août sur France Info, la ministre des familles Laurence Rossignol a estimé que « le bon profil » serait « quelqu’un de culture musulmane, avec une connaissance de la subtilité humaine de l’islam ». Elle a aussi estimé qu'il serait bon que le futur dirigeant « soit quelqu’un de laïc et que ce soit une femme. »

Hollande recadre Valls sur le financement public des mosquées
François Hollande est opposé à l'idée de financement public des mosquées émise par Manuel Valls / ©maxppp
Ajouter un commentaire