Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Jean-Luc Mélenchon en position de force face au PS… mais devancé par Emmanuel Macron

Face à un Parti socialiste divisé et dans l’attente de la probable candidature de François Hollande, Jean-Luc Mélenchon apparaît aujourd’hui comme le responsable politique de gauche (pour lui Emmanuel Macron n’est pas de gauche) qui obtiendrait le meilleur score à l’élection présidentielle de 2017. Les enquêtes d’opinion le placent loin devant n’importe quel autre candidat, Montebourg, Hollande ou Valls. Mais ces bons sondages ne font pas pour autant de Mélenchon le 3e homme de la campagne. Emmanuel Macron, crédité de 14 à 17 % des intentions de vote selon un sondage Elabe pour Les Echos, le devance sensiblement.

Jean-Luc Mélenchon sera-t-il le candidat de gauche qui réalisera le score le plus élevé à l’élection présidentielle de 2017 ? En l’état actuel des forces en présence, et compte tenu des dernières enquêtes d’opinion, le leader de La France insoumise s’impose comme le responsable politique de gauche le plus en forme avec 12 % des intentions de vote.

Selon un sondage Elabe pour Les Echos François Hollande, s’il était candidat, ne recueillerait que 7 % des voix et Manuel Valls à peine 9 %. C’est toujours mieux qu’Arnaud Montebourg qui plafonnerait à 5 % si d’aventure il représentait les Socialistes.

Certes, Jean-Luc Mélenchon est devancé par Emmanuel Macron, qui est crédité de 14 à 17 % des intentions de vote en fonction des candidats qu’il aurait en face de lui. Mais pour Jean-Luc Mélenchon, le fondateur d’En Marche ! n’est pas de gauche. Ce qui résout bien des problèmes et lui permet de s’affirmer comme le leader de la gauche française.

Le modèle Fillon

La prochaine étape pour le député européen est de réaliser une performance à la Fillon pendant la campagne présidentielle. Cité par Le Figaro, il s’en explique : "Fillon a su dominer une droite dispersée en s'appuyant sur ceux qui étaient les plus déterminés idéologiquement. Sa victoire vient d'une dynamique : celle de la Manif pour tous. Dans le trouble, les plus motivés entraînent les autres. Lionel Jospin avait gagné les législatives en 1997, porté par les acteurs des grèves de 1995 contre Juppé. Moi, je suis haut dans les sondages parce qu'il y a eu le mouvement contre la loi El Khomri. L'élection présidentielle de 2017 a lieu dans un pays en ébullition. Elle est donc très ouverte."

La montée en puissance de Mélenchon n’échappe à personne à gauche, à commencer par les communistes qui se sont récemment ralliés à lui. Mais cela suffira-t-il à faire de lui un candidat crédible pour le second tour ? Au Parti socialiste, qu’il a quitté en 2008 pour fonder le Parti de gauche, le bouillant Mélenchon n’a pas que des amis, même s’il assure être consulté par certains cadres du PS.

Jean-Luc Mélenchon en position de force face au PS… mais devancé par Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon devancerait n'importe quel candidat socialiste en 2017 mais serait battu par Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News