Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Jérôme Cahuzac : Claude Bartolone "n’oubliera jamais le moment où il a essayé de le balader"

Alors que Jérôme Cahuzac est actuellement jugé au tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscal. Claude Bartolone est revenu sur les larmes et les mensonges de l’ancien ministre du Budget sur LCP ce mercredi 14 septembre. Un souvenir qui laisse au président de l’Assemblée nationale un goût amer.

Vive trahison. Visiblement, la pilule est dure à avaler pour Claude Bartolone. Le président (PS) de l’Assemblée nationale était interrogé sur le procès de Jérôme Cahuzac qui se tient actuellement. L’élu socialiste ne s’est pas ému des larmes de l’ancien ministre du Budget au tribunal. "Je n’oublierai jamais un certain nombre de discussions en tête-à-tête que j’ai eu avec lui où il a essayé de me balader" déclare Claude Bartolone dans l’émission "Questions d’info" sur LCP. "Je n’oublierai jamais le moment où il s’est exprimé à l’Assemblée nationale. C’est quelque chose de très difficile, quand vous avez beaucoup d’amitié pour quelqu’un, (…) lorsque vous constatez qu’il vous a menti comme il nous a menti, c’est difficile". Le président de l’Assemblée nationale n’est pas le seul à être touché par les propos de Jérôme Cahuzac.

Claude Bartolone amer envers Jérôme Cahuzac

L’attitude de Jérôme Cahuzac lors de son procès a provoqué un véritable tollé parmi ses anciens collègues. Au premier jour de son procès, le chirurgien de formation avait affirmé qu’il avait ouvert son compte en Suisse pour financer un occulte mouvement politique de Michel Rocard. Durant les dix jours qui ont suivi cette annonce fracassante, l’ancien ministre socialiste semblait décidé à entrainer les autres dans sa chute, mettant en cause tour à tour son ex-femme, Patricia, puis François Hollande. Ce mercredi, le parquet a requis trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Jeudi, les plaidoiries s’ouvrent pour défendre Jérôme Cahuzac. 

Jérôme Cahuzac : Claude Bartolone
Claude Bartolone est revenu sur les mensonges de Jérôme Cahuzac / ©maxppp
Ajouter un commentaire