Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

"Jungle" de Calais : Bernard Cazeneuve souhaite une évacuation "dans le calme et la maîtrise"

Alors que les premiers migrants ont pris le bus tôt ce matin pour quitter la "jungle" de Calais, le ministre de l’Intérieur a souhaité rappeler qu’il tenait à ce que l’évacuation se déroule dans "le calme et la maîtrise."

À Calais ce lundi 24 octobre, l’évacuation de la "jungle" a commencé. A l’aube, les premiers cars sont partis en direction d’un des 280 centres d’accueil et d’orientation répartis un peu partout en France, excepté en Corse et en Ile-de-France. L’objectif des autorités serait d’évacuer 2 400 personnes de la "jungle" dès aujourd’hui. Le camp compterait environ 6 500 migrants au dernier recensement.

Des journalistes venus du monde entier sont sur place pour couvrir l’évènement

Ce matin, interrogé par BFMTV, Bernard Cazeneuve a assuré : "C’est une opération, dont nous souhaitons qu’elle se passe dans le calme et dans la maîtrise." Il a également tenu à insister sur l’ampleur de l’évènement : "C’est une opération qui mobilise tous les services du ministère de l’Intérieur, qui mobilise le ministère du logement." Bernard Cazeneuve a également tenu à saluer le travail "considérable" des associations ces derniers mois. Il en a aussi profité pour rappeler les valeurs fondamentales de la République : "Nous ferons tout pour que cette opération soit à la hauteur de ce qu’est notre pays, de ce qu’est son attachement au droit d’asile et de ce qu’est la nécessaire fraternité qui doit présider entre les êtres, dans une société qui a beaucoup apporté à l’humanisme au plan européen et au plan universel."

Le 26 septembre dernier, François Hollande en visite sur place, annonçait le démantèlement de la "jungle" avant la fin de l’année. L’opération, qui a débuté aujourd’hui, devrait durer toute la semaine.

Marion ROUYER

Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé ce matin sur BFMTV au sujet du démantèlement de la "jungle" de Calais. / ©maxppp
Ajouter un commentaire