Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Laurent Wauquiez valide l’héritage gaulois défendu par Nicolas Sarkozy

Pour Laurent Wauquiez, l’héritage gaulois défendu par Nicolas Sarkozy est une référence à l’idée de l’assimilation sous la IIIe République.

Des propos qui ont beaucoup fait parler toute la journée suivante, les ténors de la gauche ne se privant de dénoncer, à l’instar de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem des « discours étriqués qui ne nous mènent nulle part. » Interrogé hier soir sur iTélé, le président (LR) de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez se retrouve pour sa part dans le discours sarkozyste. Il s’est même emporté contre ceux « qui feignent de ne pas comprendre ».

Une certaine idée de l’assimilation

Pour celui qui est aussi président par intérim des Républicains, c’est pourtant simple : « Quand on fait référence à nos ancêtres les Gaulois (…), on fait référence à ce qu’était l’idée de l’assimilation sous la IIIe République. »  Avant d’ajouter : « L’éducation nationale prenait des enfants qui venaient d’origines diverses, de lieux divers, mais avait comme ambition d’en faire des citoyens français. Cette ambition-là, on l’a perdue. »

Tout comme Nicolas Sarkozy qui invoque ses origines hongroises et grecques pour vanter les mérites de l’assimilation à la française - il s'était qualifié de « petit Français de sang mêlé » lors de son discours d'investiture en 2007 -, Laurent Wauquiez a mis en avant le fait qu’une partie de sa famille est d’origine belge. « Mes ancêtres sont gaulois parce qu’on a fait le choix de devenir français et d’adhérer à la France », a-t-il insisté.

Une rhétorique également reprise sur Twitter par le maire de Tourcoing Gérald Darmanin : « Deux grands-pères nés de l’autre côté de la Méditerranée et l’école de la République m’éduqua dans l’histoire de Clovis et de Napoléon. » Dans un second tweet, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy enfonce le clou : « Mes ancêtres étaient culturellement gaulois. Et j’en suis heureux. »

Autre figure de la diversité mise en avant par Nicolas Sarkozy pendant sa présidence entre 2007 et 2012, mais depuis partie fâchée, Rama Yade ne partage pas cette vision. Également sur Twitter, elle ironise : « Avec mes origines gauloises enfin reconnues, impossible désormais pour moi de côtoyer ce sang mêlé qu’est NSarkozy. »

 

Laurent Wauquiez valide l’héritage gaulois défendu par Nicolas Sarkozy
Laurent Wauquiez adhère à l'idée de l'héritage gaulois défendue par Nicolas Sarkozy / ©iTélé
Ajouter un commentaire