Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Législatives 2017 : Ça se gâte entre Jean -Luc Mélenchon et les communistes

A près de cinq mois des élections législatives, le climat semble de plus en plus tendu entre Jean-Luc Mélenchon et les communistes. Alors que les deux formations ont des difficultés à trouver un accord, une discussion est programmée au 23 janvier prochain.

Fin novembre 2016, les militants du parti communiste avaient décidé de soutenir Jean-Luc Mélenchon à la prochaine présidentielle. A 53,6%, ils ont décidé de suivre les recommandations de Pierre Laurent en choisissant de soutenir le candidat de la France insoumise. Aux législatives de juin prochain par contre, les communistes comptent bien faire entendre leur voix. Lundi 16 janvier, Pierre Laurent a présenté en conférence de presse, une liste de 253 investitures communistes. Mais le secrétaire national a confié, déçu, à un journaliste du JDD : "Il y a toute une série d’endroits où nous avons pris contact localement (avec la France insoumise) et où nous nous heurtons à des portes qui sont plutôt fermées." De son côté le mouvement de Jean-Luc Mélenchon a déclaré vouloir être présent dans les 577 circonscriptions de l’hexagone.

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon et les communistes ont du mal à s’accorder

Une rencontre entre le parti communiste et la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon est prévue le 23 janvier pour tenter de trouver un arrangement entre les camps. Si ce n’est pas le cas, des candidats communistes pourraient affronter des membres du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Ce serait par exemple le cas dans le Puy-de-Dôme, où André Chassaigne, qui n’était pas favorable à un soutien du PCF à l’ancien socialiste, compte bien se présenter. D’autant plus qu’une "charte du candidat" imposée par la France insoumise ne passe pas chez les communistes : elle est censée garantir l’identification graphique avec un label "France insoumise" obligatoire et le rattachement financier au mouvement. Pierre Laurent l’a affirmé, il refusera toute "logique de fusion."

Législatives 2017 : Ça se gâte entre Jean -Luc Mélenchon et les communistes
Jean-Luc Mélenchon et les communistes semblent avoir du mal à trouver un accord en vue des prochaines législatives / ©maxppp
Ajouter un commentaire