Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Législatives 2017 : les socialistes qui soutiennent Emmanuel Macron n'auront pas l'investiture PS

Le Parti Socialiste a envoyé un message aux députés socialistes qui voudraient soutenir Emmanuel Macron pour l'élection Présidentielle de 2017 : "ils n'auront plus l'investiture du Parti Socialiste" pour les élections législatives de 2017.

Christophe Borgel, secrétaire national du Parti Socialiste a confirmé samedi 17 décembre lors d'une conférence de presse que les parlementaires qui ne soutiendraient pas directement le candidat investi par la primaire de la gauche perdraient leur investiture socialiste pour les élections législatives 2017. "Tous les candidats ont reçu copie d'un courrier du Président de la commission nationale des conflits qui est un rappel statutaire et qui dit quelque chose de simple : être candidat socialiste aux législatives, c'est soutenir le candidat socialiste à l'élection Présidentielle".

Le message est clair, le Parti Socialiste fait allusion aux parlementaires du Parti Socialiste qui auraient l'idée de soutenir le candidat à l'élection Présidentielle 2017, Emmanuel Macron. Ainsi, "la conséquence de ce rappel c'est qu'à l'issue de la primaire de la gauche, ceux qui ne le soutiennent pas n'auront plus l'investiture socialiste", a affirmé Christophe Borgel. Le secrétaire national illustre ensuite ses propos : "on ne peut pas jouer à la fois à l'OM et au PSG".

Emmanuel Macron et ses soutiens du Parti Socialiste

Le leader du mouvement "En Marche ! ...", Emmanuel Macron, n'a pas sa carte au Parti Socialiste comme il le rappelle régulièrement dans ses discours. Malgré tout, quelques députés du PS le soutiennent. Parmi eux, on compte la présence de Richard Gerrand, secrétaire général d'En Marche !, Stéphane Travert, Corinne Erhel ou encore Christophe Castaner. Tous revendiquent pour le moment leur double-appartenance au Parti Socialiste et au mouvement En Marche.

Ces députés pourraient d'ailleurs être exclus du Parti Socialiste. Christophe Borgel dit avoir "bon espoir que ce cas ne se présente pas". En conclusion, Christophe Borgel affirme que le PS a finalement investi ses candidats dans 400 circonscriptions. Environ 150 restent "gelées" jusqu'à février 2017, notamment dans l'objectif de faire des accords électoraux.

Législatives 2017 : les socialistes qui soutiennent Emmanuel Macron n'auront pas l'investiture PS
Le Parti Socialiste a envoyé un message aux députés socialistes qui voudraient soutenir Emmanuel Macron pour l'élection Présidentielle de 2017 : "ils n'auront plus l'investiture du Parti Socialiste" pour les élections législatives de 2017. / ©maxppp
Ajouter un commentaire