Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Licenciement d'un salarié d'Air France : "une grande maladresse" pour Marie-Noëlle Lienemann

Myriam El Khomri a confirmé lundi 8 août le licenciement d'un délégué CGT d'Air France accusé d'avoir participé à l'épisode de la "chemise arrachée". Pour Marie-Noëlle Lienemann, cette décision est "une grande maladresse" et "un mauvais signal pour le monde syndical".

Dans un communiqué, Myriam El Khomri a confirmé lundi 8 août le licenciement d'un délégué CGT d'Air France accusé d'avoir participé à l'épisode de la "chemise arrachée". En octobre 2015, le directeur des ressources humaines de la compagnie aérienne avait été pris à partie par des manifestants après l'annonce d'un plan de licenciements. Exflitré par des agents de sécurité, la chemise arrachée, l'image avait fait le tour du monde. Quatre employés d'Air France avaient été licenciés suite à cette affaire. L'inspection du Travail avait refusé le licenciement d'un cinquième salarié, délégué CGT d'Air France. La ministre du Travail a finalement confirmé le licenciement de l'employé pour "faute lourde".

"Un mauvais signal pour le monde syndical"

Pour Marie-Noëlle Lienemann, cette décision est "une grande maladresse" et "un mauvais signal pour le monde syndical qui a déjà été pas bien traité du tout dans le débat sur la loi Travail". Pour la sénatrice (PS) de Paris, "on parle à longueur de journée de volonté de dialogue social mais c'est des décisions à l'emporte-pièce". Celle qui s'est déclarée candidate à la primaire de la gauche estime qu'il y a "beaucoup d'ambiguité sur son implication réelle dans un acte malveillant". "Dans la période où nous sommes, il faut faire prévaloir la sérénité et le dialogue et je trouve que c'est un mauvais signe supplémentaire", conclut Marie-Noëlle Lienemann. La veille, la sénatrice de Paris affirmait sur RMC que François Hollande "n'est pas en situation de convaincre les Français" et dévoilait son programme pour la primaire de la gauche.

Licenciement d'un salarié d'Air France :
Pour la sénatrice (PS) de Paris, le licenciement d'un délégué CGT d'Air France est un "mauvais signal pour le monde syndical" / ©maxppp
Ajouter un commentaire