Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Loi Travail : Quand François Hollande comptait sur le "pays fatigué"

Dans son édition du 1er septembre, L’Obs revient sur l’épisode douloureux de la loi Travail révélant que François Hollande comptait sur le marasme de la France pour la faire passer en dépit des avis négatifs de ses proches.

Loupé. Quelle mouche avait donc piqué François Hollande à l’époque de la Loi Travail? Pourquoi le président de la République s’est lancé dans cette réforme contre l’avis de ses proches ? Dans son édition du 1er septembre, L’Obs dévoile les coulisses de cet épisode désastreux pour le gouvernement. L’hebdomadaire s’est procuré le nouveau livre de confessions du chef de l’Etat à paraitre le 5 septembre prochain intitulé "Le Premier Secrétaire de la République" (Fayard). L’auteur, Cyril Graziani, raconte combien la loi El Khomri et le recours au 49.3 ont énervé jusqu’aux plus proches du chef de l’Etat.  "François Hollande a l’air heureux d’avoir fait plier la CGT" s’indigne une de ses proches citée dans l’ouvrage. A l’époque, le président de la République avait également œuvré en coulisses pour écarter les frondeurs socialistes.

Ségolène Royal et Bernard Cazeneuve opposés à François Hollande sur la loi Travail

La goutte d’eau fait débordée le vase chez certains ministres quand l’hypothèse du 49.3 est évoquée juste avant l’arrivée du texte à l’Assemblée. "Vous ne pouvez pas le faire passer ainsi" s’énerve Ségolène Royal stoppée dans la foulée par François Hollande. "Le pays est fatigué, ça va passer comme une lettre à la poste" rassure le chef de l’Etat. Bernard Cazeneuve aussi avait alerté ses collègues comme le rapporte L’Obs. "Vous vous rendez compte, ils veulent dégainer le 49.3 dès le premier jour de l’étude du texte. Je leur ai dit : ‘vous faites ça, c’est la révolution’ " confie-t-il.

Quelques jours plus tard, alors que la polémique prend de l’ampleur, François Hollande et Manuel Valls appellent le gouvernement à la solidarité. "Vous n’avez consulté personne, vous êtes restés entre vous. Je vous avais prévenus, donc ça ne sert à rien de demander notre aide maintenant"  lance la ministre de l’Ecologie sous le regard ébahi de l’exécutif. Des mises en garde vaines au vu de la débâcle politique que la loi Travail a engendré. 

François Hollande sera dimanche sur France Inter
Contre l’avis de ses proches et estimant que le pays était « fatigué, François Hollande a proposé la loi Travail / ©maxppp
Ajouter un commentaire