Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Louis Aliot dézingue les soutiens de Jean-Marie Le Pen ‘’Une bande de zozos’’

Jean-Marie Le Pen compte bien mettre des bâtons dans les roues de Marine Le Pen tant qu’elle persistera à le tenir éloigné du Front national. Pour le vice-président du Front national, toutes ces provocations sont vaines tant les soutiens de Jean-Marie Le Pen manquent de crédibilité.

‘’Si vous ne faites pas l’unité du FN (…) alors vous perdrez la bataille politique, et cette défaite sera irrémédiable’’. C’est sur ces bonnes paroles que Jean-Marie Le Pen a entamé le discours de sa rentrée politique mercredi soir en Seine-et-Marne. À l’occasion du lancement du Comité Jeanne 77, Jean-Marie Le Pen a voulu faire savoir, une fois de plus, qu’il est un élément essentiel du parti frontiste et qu’il ne peut y avoir de victoire tant qu’il en restera éloigné. Pour le patriarche, le Front national ne peut prospérer qu’avec lui et son noyau dur de militants, ceux-là même qui lui sont restés fidèles après son éviction du parti en 2015. Ses soutiens, Jean-Marie Le Pen les a d’ailleurs rassemblés dans son micro-parti Jeanne au secours et entend bien en faire les futurs candidats de l’extrême-droite des élections législatives de 2017. Et tant pis, voire tant mieux, si ils peuvent faire concurrencer à Marine Le Pen.

Jean-Marie Le Pen et les zozos

Au bureau du Front National, les menaces de Jean-Marie Le Pen laissent froids. Pour cause, selon Louis Aliot, vice-président du FN, les soutiens du patriarche tombé en désamour ne font pas le poids. ‘’Il est entouré d’une bande de zozos qui ont la haine dans les tripes et très certainement qu’ils iront mettre des candidats contre les uns et les autres (…) on fera avec’’, explique-t-il sur Itélé. Si Louis Aliot reconnaît que Jean-Marie Le Pen reste ‘’la figure historique du Front national’’, pour lui, ‘’il n’a pas une parole influente sur les élections à venir et même sur l’ensemble des militants du Front’’. Voilà qui devrait faire plaisir à Jean-Marie Le Pen qui croyait hier encore que sa querelle avec Marine Le Pen était ‘’comme dans les ménages : il y a des brouilles et puis on se rabiboche’’. Le rabibochage a l’air encore bien loin, le Menhir ayant été jusqu’à contester son exclusion en justice. Le verdict sera rendu mercredi 6 octobre mais déjà, Louis Aliot assure qu’il ne sera pas réintégré. 

Jean-Marie Le Pen
Pour Louis Aliot, Jean-Marie Le Pen est entouré d'une ''bande de zozos qui ont la haine dans les tripes'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire