Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Macron est comme "un singe", Hollande est "maso" : Gérard Filoche se lâche

Désormais conseiller spécial d’Arnaud Montebourg dans la primaire de la gauche, Gérard Filoche a profité de son passage sur LCI ce jeudi 19 janvier pour tirer à boulets rouges sur ses adversaires politiques. Le candidat déchu de la primaire de la Belle Alliance Populaire s’en est pris à Manuel Valls et Emmanuel Macron en passant par François Hollande.

Remonté. Écarté de la primaire de la gauche, Gérard Filoche a finalement apporté son soutien à Arnaud Montebourg. L’ancien inspecteur du travail le conseille pendant sa campagne et les deux hommes s’affichent ensemble désormais. Ils étaient d’ailleurs en début de semaine au McDonald’S de la gare du Nord pour soutenir les salariés qui dénoncent la précarité de leur statut.

Sur LCI ce jeudi, le membre du bureau national du Parti socialiste a défendu son champion pour mieux tacler ses adversaires politiques. Gérard Filoche a particulièrement concentré ses attaques contre Emmanuel Macron, un des principaux concurrents du futur candidat désigné par la primaire de la gauche. L’ancien ministre de l’Économie n’est qu’un "prédicateur" qui veut "casser le droit du travail". "Il veut aller encore plus loin dans le mal", ajoute-t-il au sujet du candidat de "En Marche !". Le socialiste ne croit pas en l’effet Macron. "Les illusions de ce type malgré cinquante Unes de journaux, ça finit par éclater", déclare Gérard Filoche. Pour lui, Emmanuel Macron serait non loin de la chute. "C’est comme le singe, plus il monte haut dans le cocotier, plus on voit son derrière. Et on verra le derrière de Macron très vite comme celui de Bernard Tapie et d’autres qui l’ont précédé", assène le soutien d’Arnaud Montebourg.

Pour Gérard Filoche, Hollande "est maso de soutenir Macron"

Qu’en est-il des rumeurs qui avancent que le président de la République pourrait soutenir Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle ? L’ancien inspecteur du travail rit jaune. "Il paraît qu’il a un goût pour Macron. Il est un peu maso cet homme", lâche Gérard Filoche. "Valls était Brutus 1, Macron Brutus 2. Ils ont tous les deux travaillé avec lui, fait les mêmes fautes que lui (…) ils l’ont tué, ils lui ont interdit de se présenter", indique Gérard Filoche qui condamne les supposées intentions du chef de l’État. "François Hollande en soutient un quand même ? Quand je dis qu’il est maso, non seulement il se mêle de ce qui ne le regarde plus mais c’est masochiste que de vouloir soutenir Macron", conclut-il. 

Macron est comme
Sur LCI, Gérard Filoche a critiqué Emmanuel Macron et François Hollande / ©capture d'écran LCI
Ajouter un commentaire