Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Manifestations de policiers : Bernard Cazeneuve joue l’apaisement

Les policiers sont à bout de nerfs et expriment leur mécontentement. Après deux nuits de manifestations, Bernard Cazeneuve a tenté une nouvelle fois de calmer les esprits ce soir, alors qu’il était l’invité du 20h de TF1.

Les policiers en ont ras-le-bol et ils le font savoir. Invité ce soir au 20h de TF1, Bernard Cazeneuve a tenté de calmer le jeu. Une nouvelle fois, il a tenu a apporter son soutien aux policiers et ainsi clarifier sa position : "Je suis déterminé comme ministre de l’Intérieur (...) à faire en sorte que la police soit reconnue dans ses difficultés, que des réponses soient apportées, et nous les apportons, et nous devons continuer à les apporter dans la durée, parce qu’il y a une forme de violence dans la société qui implique que la police et la gendarmerie aient les moyens d’agir."

Alors que de nombreux policiers ont demandé sa démission ou celle du directeur de la police nationale, Jean-Marc Falcone, le ministre de l’Intérieur botte en touche : "Il y a eu hier soir des policiers qui ont eu ces propos et je les regrette parce que le respect doit être la règle dans la police nationale (...) Parce que la police est forte en France lorsqu’elle est une et indivisible." Bernard Cazeneuve a, par la suite, tenu à adresser un message de soutien et de compréhension envers les policiers : "Je tiens à ce que ce pays soit un pays de respect. Respect des citoyens à l’égard des policiers qui n’ont pas à être insultés et qui n’ont pas à subir ces violences criminelles, inacceptables, qu’ils subissent alors qu’ils assurent la protection des Français." Et de conclure : "Je comprends qu’il y ait du mécontentement mais j’appelle chacun à la responsabilité."

Bernard Cazeneuve tente d’apaiser la fronde des policiers

Bernard Cazeneuve a tenu également à clarifier la question du droit de manifester des policiers : "Il n’est pas illégal de manifester dans la police, ce que l’on n’a pas le droit de faire c’est d’utiliser les moyens de la police, des véhicules, etc..."  Et de terminer sur un message toujours plus clair d’apaisement : " Le message que j’ai voulu faire passer aux policiers aujourd’hui est un message que je leur fais passer depuis des mois dans un contexte extrêmement difficile pour eux, c'est : la considération des Français est immense, le respect de votre ministre est là et le conduit chaque jour à agir pour que la police nationale ait les moyens de ses missions." Un message de soutien et d’apaisement que le ministre de l’Intérieur avait déjà exprimé, plus tôt dans la journée, en recevant les représentants des syndicats de police.

Marion ROUYER

 

 

Manifestations de policiers : Bernard Cazeneuve  joue l’apaisement
Le ministre de l’Intérieur tente de canaliser la colère des policiers / ©maxppp
Ajouter un commentaire